Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

If Looks Could Kill

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 4ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Cubicle 7
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2018
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document électronique de 30 pages en quadrichromie.

Description

If Looks Could Kill est un scénario publié et mis en ligne gratuitement par l’éditeur Cubicle 7, afin de compléter le matériel proposé dans le Livre de règles, ou de la Boîte d’initiation (le scénario renvoie vers les deux produits). Il prend place dans la région d’Ubersreik, qui est la région de l’Empire exploitée plus particulièrement dans le cadre de la 4e édition de Warhammer. Son action peut être facilement déplacée ailleurs, pourvu que ce soit à proximité d’un cours d’eau.

Après une page de couverture avec une illustration, et une page contenant les crédits et le sommaire, le scénario débute avec une première page présentant un résumé de l’aventure et une cartographie légendée où celle-ci va se dérouler.

Le scénario prend place ensuite sur 21 pages et est divisé en 7 séquences :

  • The stricken boat : les PJ se retrouvent sur une barge fluviale où ils seront amenés à interagir avec plusieurs PNJ : l’équipage et son capitaine, un marchand – Rutger Reuger – qui souhaite les embaucher à son service comme hommes de main, et une mystique, Vadoma.
  • The misty road : cette séquence prend place après l’accident de la séquence précédente et met en scène la progression pour rejoindre le camp à la confluence du Verfelfluss et de la Grausee.
  • Arrival at the camp : les PJ rejoignent enfin le camp, et vont se retrouver en présence des deux responsables ouvertement en conflit, le nain Thulgrim et la femme d’affaires Johanna Stiegler. Tous deux ne feront pas un accueil particulièrement cordial en direction des joueurs et la nuit ne leur portera pas non plus conseil…
  • The site and the stones : après une nuit probablement agitée, les PJ seront amenés à explorer plus en détails le campement et son ambiance inquiétante. Il leur sera demandé d’abattre toute une série de mégalithes aux inscriptions étranges…
  • The death of Rutger Reuter : lors de cette scène, les joueurs découvriront que leur employeur du début a été sauvagement assassiné, et les soupçons se portent vers le monstre des marais, en raison de la nature maudite des lieux.
  • The Beast of the Ortschlamm : les joueurs se mettent en route vers le Ortschlamm, qui est la région des marais. Ils pourront y surprendre les vrais coupables du meurtre de Rutger, mais se retrouveront aussi confrontés au monstre qui est tout sauf une légende…
  • Back at the Camp : cette séquence conclut le scénario. Si les joueurs ont compris tous les dessous de l’histoire, ils garderont l’option de pouvoir confondre le vrai commanditaire de l’affaire, et continuer avec une suite possible du scénario qui pourrait les emmener vers la cité d’Ubersreik.

Le scénario se termine avec les points d’expérience à distribuer, en fonction des succès des joueurs sur les différentes intrigues.

Puis, trois pages d’aides de jeu à distribuer et de cartes suivent. Le document se termine avec des intrigues complémentaires ou des conseils pour le relier avec les autres scénarios publiés pour Warhammer 4e édition sur une page, et une autre page de référence sur les différents traits de la créature à affronter pour aider le MJ.

Une page de dos de couverture contenant une publicité pour la Boîte d’Initiation vient conclure le tout.

Cette fiche a été rédigée le 23 novembre 2020.  Dernière mise à jour le 15 décembre 2020.

Critiques

matreve  

Scénario mis à disposition gracieusement par Cubicle 7 et initiant un cycle disponible sous format électronique (Ubersreik Adventures), on ne manquera pas de trouver dans cet opus beaucoup de similitude avec les scénarios issus des kits d'initiation Star Wars.

L'histoire est en effet très scriptée, mais le meneur de jeu (novice) est accompagné tout du long par la mise en ambiance, le détail des règles à mettre en oeuvre ou même parties narratives à lire à voix haute. Ce scénario s'avère donc un très bon complément à la Boîte d'Initiation Warhammer, et d'ailleurs celle-ci le mentionne (et on regrette qu'il n'ait pas toujours pas été traduit alors qu'il est aussi mentionné dans la VF avec son titre en français...).

Il sera à la fois plus simple à prendre en main que le scénario de la Boîte, mais aussi bien moins intéressant. Tout d'abord parce qu'il n'exploite que la région d'Ubersreik et pas la ville, et que le décor de fond a relativement peu d'intérêt sur son déroulement. Ensuite parce qu'il est beaucoup moins ouvert et ambitieux : il s'agit surtout de jouer des scènes successives, sans grande surprise ou imagination.

Je lui mets cependant une note magnanime car on retrouvera dedans une vraie ambiance Warhammer, notamment dans la mise en scène du monstre de fin qui n'est juste pas un machin tiré du bestiaire qui se trouverait là par hasard. L'ambiance warhammeresque est aussi bien rendue par la maquette et les illustrations super bien léchées et raccord avec le décor poisseux du scénario.

On gagnera à laisser de côté la partie enquête / interactions sociales qui est un peu misérable, et surtout bonne à réécrire. Il sera plus intéressant de mon point de vue de davantage exploiter l'écologie du monstre en question, et du décor dans lequel les joueurs sont plongés, qui mérite qu’on l’approfondisse pour rendre une meilleure justice à ce scénario court mais qui peut faire l'affaire.

Critique écrite en février 2021.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques