Contenu | Menu | Recherche

Restez sur vos gardes, ne faites confiance à personne, gardez vos dés à portée de main

Arachnid Empire (The)

.

Références

  • Gamme : Starship Troopers
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Mongoose Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mars 2006
  • EAN/ISBN : 1-905176-26-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 160 pages en quadrichromie.

Description

L'ennemi le plus terrible de l'humanité est sans nul doute l'empire Arachnide. Encore que le terme d'empire ne transcrit pas bien une espèce dont la structure politique est quasiment inconnue. En fait, les scientifiques humains pensent qu'il s'agit d'un ensemble de structures proches de ruches, mais l'expérience a cruellement montré à l'humanité que l'intelligence était loin de leur manquer.

Après une brève introduction d'une page présentant l'ouvrage, celui-ci débute par "The Arachnid War" (17 pages). Ce chapitre retrace l'histoire de la rencontre de l'humanité avec les arachnides et les démissions successives des Skymarshalls à la tête de SICON, ponctuant autant de cuisantes défaites militaires. En effet, lors de la première rencontre sur Pluton, nul ne sut qui déclencha les hostilités le premier. Mais pendant les années qui suivirent, l'humanité apprit à ses dépends que les arachnides n'étaient pas de simples insectes sans intellect. Après de multiples stratégies inefficaces et confrontés à la multitude de leur ennemi, les humains durent abandonner un grand nombre de leurs avant-postes dans la galaxies pour se recentrer autour de la Terre et reconquérir leur espace un monde à la fois.

"Planets" (20 pages) présente tous les mondes infestés par les arachnides. Cette zone de quarantaine s'étend sur plus d'une douzaine d'années-lumière et comprend des planètes complètement ravagées par leur présence, ainsi que d'autres en cours d'infestation. Une carte double-page présente la zone, avant que chacune des planètes du secteur soit présentée en une page avec son profil (niveau d'infestation, population arachnide estimée, orbite, durée du jour, etc.), une présentation et en illustration un paysage de la planète. Quatorze planètes sont ainsi passées en revue.

"Warfare" (5 pages) explique les tactiques de combat arachnides, depuis l'emploi de tunnels pour approcher des positions ennemies sans être repéré jusqu'à l'utilisation d'astéroïdes pour attaquer des mondes ennemis en passant par leur lanceurs de plasmas utilisés contre les assauts spatiaux.

"Society & Physiology" (10 pages) fournit une étude des "bugs", retraçant leur histoire ainsi que les éléments les concernant que l'on peut trouver dans les manuels d'exobiologie, avec une planche anatomique détaillée double-page d'un guerrier arachnide. Leur cycle de vie, leur mode de communication ainsi que la structure de leur société organisée en castes d'individus biologiquement programmés à des tâches spécifiques, sont successivement passés en revue.

"Sub Species" (68 pages) présente un aperçu de la diversité des arachnides avec pas moins de 33 sous-espèces passées au microscope. Pour chacune sont fournis un profil chiffré, une description, une explication de ses méthodes de combat, un conseil du pragmatique sergent Zim, un encadré résumant les données SICON (QI, coefficient de danger, poids, armes naturelles), une illustration en pied et une illustration en ombres présentant un fantassin à l'échelle. Dans ce bestiaire, on trouve notamment tous les acteurs des différents films : les "warrior bugs", mais aussi les "plasma bugs", "control bugs" ou encore "Brain bugs". Le chapitre se termine sur quatre nouveaux dons destinés aux arachnides.

"Bug Central Charlie Victor" (11 pages) explique l'établissement et la construction d'une colonie arachnide étape par étape, ainsi que les classifications SICON y afférant, et les niveaux d'alerte d'une telle ruche quand elle subit une attaque. Un exemple de colonie est fourni, avec un plan des souterrains en double-page et les explications le concernant. Chaque chambre souterraine est présentée avec sa description, sa fonction, et les individus que l'on peut y trouver selon le niveau d'alerte de la ruche. Le chapitre est suivi d'un intermède "Know Your Foe" qui est une publicité de 3 pages pour le service dans l'infanterie mobile, avec un résumé des profils en ombre des différentes espèces d'arachnides afin de pouvoir les identifier rapidement.

"New Missions" (21 pages) fournit des missions courtes destinées à des parties rapides pour maintenir la pression sur les joueurs et illustrer l'ambiance en temps de guerre. Chaque mission est présentée en une page avec les données concrètes : niveau des personnages, expérience à gagner, durée, terrain, équipement spécial, support aérien, ennemis présents... La mission comprend ensuite un briefing qui peut être lu aux joueurs, une partie livrant des informations pour le meneur de jeu, et un résumé des objectifs de mission. Un plan informatisé en 3D-isométrique est fourni pour compléter le tout. 20 missions sont proposées, mais certaines sont liées entre elles, par groupe de deux ou trois missions.

L'ouvrage se termine sur un index de deux pages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 décembre 2015.

Critiques

Coredump  

La gamme Starship Troopers s'enrichit d'un supplément de poids puisqu'il s'intéresse au principal ennemi de l'humanité : la race arachnide. Plus qu'un simple conflit, la guerre est devenue une lutte pour la survie de l'espèce contre cet ennemi implacable qui ne connaît ni la négociation ni le compromis.

Le supplément est luxueux, avec une couverture rigide et des pages sur papier glacé couleur. Les illustrations sont très abondantes, mais il est dommage qu'elles soient parfois irrégulières. Quant au contenu, il est tout simplement très clair, exhaustif, et réussit le tour de force d'être destiné à la fois au meneur de jeu et au joueur en distinguant clairement les informations qui peuvent être obtenues par le biais de SICON.

Le chapitre sur l'organisation d'une ruche est carrément utile. Certes, vous n'en ferez pas visiter une tous les quatre matins à vos joueurs, mais c'est indispensable pour une mission "en profondeur" dans les lignes ennemis, et qui sait... peut être capturer une de ces mystérieuses reines pour la première fois. Les petites missions courtes peuvent être savamment utilisées pour maintenir la pression pendant une campagne, en faisant de brèves aventures en territoire hostiles. Brèves, mais intenses.

Ce supplément est indispensable si vous jouez une campagne militaire. Et vous allez le faire, sinon pourquoi auriez-vous acheté ce jeu ? Chaque bug est prétexte à une aventure, un retournement de situation, un twist... et offre la possibilité aux joueurs de découvrir un peu plus leur ennemi.

BEn  

Et voila ce que tout les fans de ST RPG attendaient : un livre sur les arachnides. La gamme se voit enfin enrichie d'un livre essentiel pour narrer la guerre pour la survie de l'espèce humaine. L'ennemi parasite est ici parfaitement décrit et pour être franc je me suis imaginé mille et une parties de ST RPG en lisant ce livre.

Je ne ferais que répéter ce que disait Coredump sur le livre, couverture rigide et papier glacé en couleur sont autant d'atouts pour un livre de qualité.

Tout dans le livre a son utilité, il réussit à donner une quantité d'informations essentielles pour tous les MJ mais donnent aussi des conseils aux personnages. Les conseils du sergent sont toujours d'excellentes qualités, à conseiller !

Comme je le disais tout a été mis en place pour jouer des arachnides de façon originale et déconcertante. L'organisation d'une ruche (et son plan) est excellente et nous donne enfin de quoi mettre les joueurs en situation "extrême". Le "bestiaire" prend par contre une grande place pour pas grand chose. Une bête occupe deux pages (caractéristiques comprises). Nous avons même droit à une petite explication au début du livre sur les différentes batailles entre humains et arachnides.

Un listing de planètes infestées a été introduit (une page pour une planète). Je le trouve aussi assez volumineux (comme le bestiaire) pour pas grand chose.

En plus nous avons aussi les façons de se battre des arachnides et au final quelques petits scénarios comme le livre de base pour combler des scénarios à l'impro ou une campagne jouée de bout en bout par des PJ sur leur vaisseau.

Supplément indispensable pour toute campagne militaire et pour jouer et enfin donner une vrai gueule aux arachnides.

Fervalaka  

Ce supplément présente deux défauts, qui s'ils ne sont pas majeurs, sont tout de même ennuyeux dans ce cas précis et ne me permettent pas de mettre un 5 malgré la qualité du bouquin.

Le premier tient aux illustrations allant du franchement moche au correct. Évidemment, on ne peut pas avoir du Brom ou du Howe pour chaque supplément de chaque jeu de rôles, mais les éditeurs devraient vraiment faire un effort sur ce type d'ouvrages. Je sais que je ne montrerai pas à des joueurs ce qui ressemble parfois trop à un Playmobil passé au micro-onde au risque de décrédibiliser leurs adversaires. Et justement quand un livre traite exclusivement d'une race extraterrestre, on aimerait avoir des illustrations de meilleure facture. Toute l'iconographie n'est pas à jeter cependant, mais elle est globalement assez médiocre avec un prix spécial pour les panoramas de planètes.

Le fond en revanche apporte un grand bol d'air aux meneurs qui ont toutes les réponses aux questions qu'ils peuvent s'être posées quant au cycle de reproduction, aux stratégies de combat, au développement d'une colonie, au rôle des Brain Bugs et à l'existence de reines. Toute l'écologie des arachnids est décrite exhaustivement ce qui est une source d'inspiration appétissante et donne beaucoup de cohérence et de vraisemblance à l'univers. On apprécie beaucoup la variété des bugs qui ne se contentent pas de variations sur le thème mandibules/chitine et offre de nouvelles possibilités de scénarios.

Et c'est là le deuxième point négatif de The Arachnid Empire. Les auteurs ont beau s'autocongratuler pour le succès supposé des minimissions, on a du mal à regarder avec bienveillance une nouvelle bordée de soi-disant scénarios d'une page qui ont été très clairement écrits avant la conception du bestiaire et ne bénéficient donc pas de ses nouveautés. Ils ne présentent finalement qu'une suite de bastons avec du hopper, du warrior ou du tanker et à l'occasion une nouvelle vermine en substitution dont les spécificités ne sont pas utilisées. Les possibilités de mission un peu plus recherchée avec des visées scientifiques sont pourtant nombreuses et aucunement exploitées. Quitte à avoir à les écrire moi-même, j'aurais préféré que ces 21 pages soient utilisées à autre chose qu'à une suite de situations d'escarmouche basiques.

Mais pour ne pas finir sur une critique qui pourrait faire croire que je n'ai pas trouvé The Arachnid Empire très bon, il y a une bonne centaine de pages bourrées d'informations qui rendent ce supplément absolument indispensable à tout meneur de Starship Troopers RPG. Incontournable.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques