Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Chronicles of the Gatekeeper

.

Références

  • Gamme : Star Wars FFG
  • Sous-gamme : Force & Destiny
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Fantasy Flight Games (FFG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2015
  • EAN/ISBN : 9781633441804
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages en couleurs, à couverture rigide.

Description

Chroniques du Gardien (Chronicles of the Gatekeeper) est une campagne d’introduction pour des Jedis. Les héros sont sur les traces d’un ancien Chevalier Jedi, Suljo Warde. Le supplément offre également une nouvelle espèce aviaire jouable, originaires d’Arbooine, les Sathari.

Après une page de titre, une page de crédits et une page de sommaire, l’Introduction (8 pages) qui commence par une nouvelle, résume l’intrigue, explique les motivations pour les héros de s’impliquer dans cette histoire. Elle présente également un nouveau pouvoir de la Force de prescience de Warde.

Le premier épisode L’Héritage du Gardien (The Gatekeeper’s Legacy, 28 pages) débute par une description de la planète Arbooine et de la nouvelle espèce jouable, les Sathari. Dans cet épisode, les héros tombent par hasard sur un signal de détresse. De fil en aiguilles, ils découvrent un artefact appartenant à un Chevalier Jedi. Ils se mettent en route jusqu’à l’inquiétante planète arboricole Arbooine. Là, une communauté dirigée par un chef sans pitié les accueille.

Puis dans le second épisode, Chasse aux Fantômes (Chasing Ghosts, 32 pages), les héros remontent la trace du Chevalier jusqu’à la planète Caito Neimoïdia qui est décrite au début de l’épisode. Ils enquêtent alors pour en apprendre plus sur la chute du Jedi dans la cité de Jorra : attention cependant au syndicat du crime local... Ils peuvent même apprendre de nouvelles techniques grâce à l’artefact retrouvé.

Enfin, dans le troisième épisode, Fin des Chroniques (Chronicle’s End, 23 pages), les Jedi sarrivent sur le monde maudit de Moraband, qui une fois de plus, est une planète décrite au début de l’épisode. Il s’agit ni plus ni moins que de la planète d’origine des Sith. Les héros vont donc tirer leur épingle du jeu et résister à la tentation du pouvoir du Côté Obscur… Il faudra aussi l’affronter puisqu’un Jedi Noir les attend, sabre laser à la main.

Le supplément se termine sur deux pages de publicité.

Cette fiche a été rédigée le 19 février 2016.  Dernière mise à jour le 5 mars 2016.

Critiques

batronoban  

Voici une campagne bien classe qui inaugure un truc qui n'a jamais vraiment été fait : une campagne spéciale Jedis. C'est très utile pour avoir un exemple de comment écrire un scénario Jedis sans en faire trop ou pas assez. Du coup on a des ingrédients comme un ermite, une enquête sur la descente aux enfers d'un chevalier Jedi, l'utilisation du système de Moralité avec des scènes propices aux choix délicats, la découverte d'une planète maudite et à la fin un duel au sabre laser. Je l'ai pas faite jouer mais j'avoue qu'à la lecture ça m'a donné carrément envie. C'est varié avec de l'action, de la diplomatie et des dilemnes moraux, avec son lot de Sith dans le coin.

C'est relativement linéaire, mais c'est bien pour une campagne d'intro au jeu. De plus cela me semble assez flexible pour que je la fusionne comme suite/complément de la campagne Assaut sur Arda I pour l'Age de la Rebellion. Je me dit même que le mélange des deux ferait un superbe épisode inédit de la saga en jeu de rôle ! Si on pousse un peu plus loin, on peut facilement rajouter la planète et l'intrigue (basique, il faut le dire) de Par-delà la Bordure pour Aux Confins de l'Empire.

Côté forme, c'est hyper beau comme toujours dans cette gamme. La grande classe.

 

 

Critique écrite en février 2016.

Franz  

Je l'attendais beaucoup ce scénario pour Jedis, et je suis plutôt agréablement surpris. Ainsi l'intrigue joue efficacement sur le conflit, alors que la présence du Gardien permet au MJ d'accompagner les PJ en douceur le temps de se familiariser avec les principaux thèmes et mécanismes du jeu. Surtout, les situations se multiplient dans lesquelles ni la Force, ni la force, n'apportent de bonne solution, obligeant les joueurs à réfléchir, à faire des choix et à assumer la responsabilité de leurs décisions.

J'ai quand même quelques regrets. D'abord, s'il est possible de prolonger la campagne entre les épisodes 2 et 3, c'est beaucoup plus difficiles entre 1 et 2. Or ces deux épisodes se ressemblent quand même beaucoup, et leur ambiance mérite d'être retravaillée : difficile en effet de mener une enquête discrète sur des événements vieux de 20 ans dans des cités peuplées à 99% d'une seule espèce d'extraterrestres...

Enfin l'épisode 3 est un peu plus faible, et son coup de théâtre ne surprendra pas beaucoup de joueurs.

Critique écrite en mars 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :