Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Compagnons de Khy (Les)

.

Références

  • Gamme : Prophecy
  • Sous-gamme : Prophecy - 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Halloween Concept
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret au format A4 de 64 pages à couverture souple.

Description

Le sixième des Livrets Draconiques est consacré à Khy, le Grand Dragon des Cités et protecteur des Hommes. Le découpage suit le même schéma que tous les autres livrets ¿ à savoir une première partie intitulée "Le Grand Dragon" (20 pages), une seconde intitulée "L'Homme" (30 pages) et une dernière "L'Aventure" (10 pages) se résumant à un scénario. L'ouvrage se conclut sur une annexe décrivant en termes de règle le calcul des revenus des personnages en incluant diverses possibilités événementielles (2 pages).

 

Faisant suite à une nouvelle de 2 pages mettant en scène le Grand Dragon, la première partie complète la description de Khy entamée dans les règles. Son histoire personnelle est abordée depuis sa naissance jusqu'à son implication dans certains événements plus ou moins occultes de l'histoire de Kor. Plutôt qu'une chronologie exhaustive, ce sont des périodes clefs de son développement que l'on trouve décrites, permettant de mieux saisir la personnalité du dragon. Les deux plus importantes ici concernent la détermination de sa tutelle (Khy est le premier Grand Dragon né des fils de Moryagorn et sans élément proprement attribué) et son implication dans le développement de l'humanité. Le deuxième chapitre s'attache à faire découvrir au lecteur le royaume régenté par Khy et qui se résume à la forme élémentaire qu'il prend parfois : la cité blanche de Khy. La description de la ville, son histoire, sa population, ses us et coutumes, son économie, sa politique et ses lieux particuliers sont quelques-uns des sujets brièvement abordés, privilégiant l'ambiance à l'encyclopédisme. Contrairement aux autres Livrets Draconiques, il n'y a aucune description de la région avoisinant la cité puisque l'emplacement de celle-ci change fréquemment. Ce premier volet se clôt sur un catalogue présentant les lieux et les objets de pouvoir en relation avec le dragon des cités.

La seconde partie s'articule en 4 chapitres centrés sur l'homme. La caste des commerçants est étudiée en détail, depuis sa fondation jusqu'aux figures importantes de sa structure interne en passant par son organisation et ses différents ordres. Viennent ensuite quelques règles complémentaires pour la création d'un personnage : nouvelles compétences, nouveaux privilèges et optiques de carrière permettant de nuancer les profils de commerçant (courtisane, joueur, espion, marchand, etc.). La sphère des cités constitue le second chapitre, décrivant abondamment l'histoire de cette magie et les écoles qui la pratiquent ainsi que les caractéristiques de deux personnages d'importance de la sphère (mais pas du grand maître). Suivent des compléments destinés aux mages des cités avec les particularités qui leur sont propres, les clefs spécifiques qu'ils emploient et les privilèges de caste dont ils peuvent bénéficier. 2 pages de nouveaux sorts de la sphère sont également fournies (comme pour le supplément précédent sur Kezyr il manque les astérisques pour signaler les sorts réservés aux mages des cités). Le dernier chapitre traite des Elus de Khy, expliquant le point de vue du Grand Dragon sur le Lien que développent certains de ses fils avec des humains valeureux, la façon dont il est perçu et détaillant un exemple de cheminement (du prélude jusqu'aux derniers accomplissements du Lien). Suit la liste des faveurs, sanctions et interdits s'appliquant aux Elus. La troisième et dernière partie contient le scénario intitulé "La source de tous les maux", au cours duquel les joueurs seront confrontés à un mal subtil et très humain en la personne de l'Inquisition.

Précisons que certaines marges sont mises à profit tout au long du supplément, permettant d'apporter des précisions sur le texte ou de nouveaux points de règle.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 août 2019.

Critiques

adolf le dragon  

Khy, c'est notre ami, ou "une adolescence perturbée dans la famille Hitler".

Imaginez un brave adolescent désoeuvré, modérément intelligent, né dans une famille de fachos dont la moitié ne savent que se foutre sur la gueule par le biais de leurs larbins humains. Un jour, il en a marre, et, comme tous les ados, il fait sa crise et se rebelle contre sa famille: pourquoi tant de haine? pourquoi faire mourir en masse ces humains innocents? pour cette question, son père, rain "kézyr" man, le prenant pour un humain, le défigure bêtement. Un véritable humain serait bien entendu mort, mais là n'est pas la question. Résultat des courses, khy est un gandhi pour les humains qui ne peuvent se défendre seuls, d'où un supplément pacifiste et une caste moins rigide et guerrière que les autres, d'où les pouvoirs les plus faibles parus à ce jour (sens de l'orientation infaillible en cité chez khy, fireball chez Kroryn).

Bien sûr, on n'échappe pas facilement à son éducation, et khy est donc légèrement paternaliste. Bien sûr, comparé aux autres, c'est un ange... à tel point que d'autres dragons pensent à l'éliminer, lui et ses enfants... D'où un scénario un peu finaud, où, au lieu d'aider les inquisiteurs à éradiquer les vilains Fatalistes, on doit au contraire les faire partir intelligemment d'une cité un peu spéciale.

En revanche, n'espérez aucune info sur les humanistes, c'est quand même un dragon, bordel! pour cela, vous devrez attendre le supplément adéquat et payer un max. Comme d'hab.

 

Que dire de Khy si ce n'est qu'il est le plus énigmatique des Grands Ailés? Qu'il est marqué par un drame que son père regrettera jusqu'à la fin de ses jours, et que sa description manque malheureusement d'emphase. On est loin de l'intimité que Kroryn nous faisait partager, ou encore de l'impression vivifiante qui se dégageait de Heyra.

La caste des commerçants est potentiellement très intéressante, tant au profit des joueurs qui désireraient s'y investir que pour meubler les cités de Kor. Faisant suite aux artisans qui travaillent la matière première, les commerçants la transforment ensuite en corne d'abondance: dracs pour les uns, larcins pour les autres, denrées pour beaucoup et miettes pour les derniers.

Véritable ciment des civilisations de Kor: négociant ou mendiant, tous y trouvent leur compte sous l'oeil bienveillant de Khy. "Potentiellement", disais-je, car ce n'est pas ce supplément qui répondra à toutes les questions - non qu'il soit raté, mais c'est juste un livret draconique de plus avec ses généralités bien utiles. Pour trouver toute la mesure de l'ouvrage il faudra attendre de disposer d'un cadre régional complet.

La Sphère des Cités est impressionnante! Pas vraiment pour les sorts que l'on y trouve (et pour lesquels il manque encore des astérisques), mais aussi et surtout pour son organisation, l'utilité de ses élèves, le subtil mélange entre poésie des cités et pragmatisme des citadins. Là encore, ce qui manque le plus c'est un cadre de jeu urbain (comme Samarande pour Nightprowler) pour magnifier l'éventail des possibilités inspirées. Gageons qu'Yris saura répondre à nos attentes.

Le scénario - que je ne dévoilerai pas ici - propose à la fois une intrigue d'une très grande importance portant sur certains secrets de Kor et des dragons, ainsi qu'un cadre de jeu. Pour éviter les situations téléphonées et tirer le suc de cette belle plante, je vous conseillerai tout de même de le distiller longtemps à l'avance, de façon à ce que vos joueurs ressentent par eux-mêmes certaines évidences et profitent ainsi à fond de certaines conséquences... de plus, cela vous permettra de mettre en pratique certaines données évoquées dans ces pages.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques