Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Pax Elfica

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Système(s) utilisé(s) : Clé en Main
  • Ouvrages référencés : 3
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Pax Elfica est une campagne prenant pour cadre principal la ville de Brenhaven, dans la Marche de Valseptente, an nord du pays de Norlande. Cette contrée a subi durant des années les attaques des armées de morts vivants d'un puissant nécromant contre lequel les armées des seigneurs locaux se sont révélées impuissantes. Ce jusqu'au jour où de la forêt de la Nariamorien, sortirent ses habitants, des elfes vivant jusqu'ici soigneusement à l'écart des humains comme des autres elfes. Au bout de deux ans d'efforts; le Nécromant fut vaincu par les elfes. Depuis Brenhaven, au milieu de laquelle une forêt a poussé peu avant l'entrée en guerre des elfes, est devenu un protectorat elfique, autour duquel se sont rassemblés des réfugiés venus de toute la région pour fuir les armées du Nécromant. Les elfes, qui ont mis la magie hors la loi pour éviter l'éclosion d'un nouveau Nécromant, contrôlent la ville d'une main de fer, dirigent la Garde constituée d'humains enfaytés (victimes d'un châtiment infligé par les elfes qui a supprimé leurs souvenirs comme leur volonté) et surveillent la population par le biais d'animaux contrôlés par magie qui leur prêtent leurs yeux. On assiste régulièrement à des enlèvements d'enfants nés de pères elfes dans un programme de mères porteuses, qui sont emmenés dans la forêt. La population vit de plus en plus difficilement cette domination et un mystérieux justicier, surnommé la Flèche, a entrepris de rendre la vie dure à l'occupant. Par ailleurs, Brenhaven a toujours été une terre riche en magie, où pratiquement tous les enfants naissaient avec un don qui se manifestait au cours de leur croissance, appelé Sorcelet, un pouvoir mineur qui souvent les dirigeait vers un métier ou un autre. Or depuis quelques années, ces dons ne semblent plus apparaître chez les enfants. Au milieu de cette poudrière, un groupe de personnages vit et travaille l'une des deux auberges de la ville, l'auberge de l'Epée.

La campagne va se développer sur 4 trames parallèles : la rivalité entre l'auberge de l'épée et l'auberge du pont, le retour d'une ancienne guilde dédiée aux métiers du bois, dissoute il y a plusieurs années et qui intervient dans le cadre de la résistance aux elfes, la question du sort des enfants enlevés par les elfes et de ce que ces derniers cherchent vraiment à Brenhaven, et enfin la résistance à l'occupant, dans laquelle interviennent diverses factions aux intérêts et objectifs divergents.

La campagne Pax Elfica est proposée avec les règles du système Clé en Mains, partagé par d'autres jeux de l'éditeur, mais est prévue pour pouvoir être jouée avec les règles de la 5e édition de Dungeons & Dragons. Ce qui suit concerne le système de base de l'éditeur.

Les joueurs auront besoin de quatre dés à six faces de trois couleurs différentes pour faire jouer cette campagne. Chaque personnage pré-tiré est décrit par des compétences et des atouts, capacités extraordinaires leur donnant un avantage dans certaines situations. Pour réussir une action, il faut lancer 3d6 et ajouter à leur somme la valeur de la compétence utilisée. L'action réussit si le seuil de difficulté fixé par le meneur de jeu est dépassé. Des points d’héroïsme permettent de faciliter une action ou de se tirer d'une situation difficile. Les joueurs peuvent faire évoluer leur personnage en augmentant un maximum d'une fois chaque compétence ou en activant de nouveaux atouts.

Les combats se résolvent via un jet d'opposition attaque contre défense. Les dommages, indiqués par les dés de couleur différente lors du jet d'attaque, sont déduits de la valeur des points de vitalité des personnages. Il est possible de réaliser des actions particulières, appelées primes, telles qu'une attaque multiple, en échange d'une pénalité rendant l'action plus difficile ou dangereuse en cas d'échec.

Les personnages non-joueurs sont répartis en boss, seconds couteaux et figurants. Ces derniers forment de la piétaille dans les rangs de laquelle les personnages des joueurs (PJ) pourront passer facilement tandis que les premiers représentant des adversaires difficiles à vaincre.

Pax Elfica met en jeu plusieurs compteurs, les jauges de Prospérité et les jauges militaire des différentes factions. Celles-ci évolueront en fonction des événements, des actions et des résultats des PJ dans les scénarios et auront une influence sur les conséquences finales de la campagne.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Guide du Joueur
première édition
Supplément de contextemars 201912 Singes (Les)Papier et Electronique
Pack du Meneur
première édition
Ecranmai 202012 Singes (Les)Papier et Electronique
Pax Elfica
première édition
Livre de basemai 202012 Singes (Les)Papier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 13 septembre 2020.  Dernière mise à jour le 19 septembre 2020.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...