Accessoires du MJ

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Pack composé de :

  • 1 écran 4 volets, rigide ;
  • 1 livret format Lettre US, 48 pages couleur, couverture souple (ou bien 56 pages, format électronique) ;
  • 1 carte de format A2 recto/verso ;
  • 2 cartes format A3 recto/verso.

Description

Accessoires du MJ Auberges et Tavernes (Meisterschirm Tavernen) est composé d'un écran, d'un livret éponyme et de plusieurs cartes.

L’Écran du meneur de la 5e édition de L’Oeil Noir contient les tableaux pour aider le meneur pendant les aventures. Il est composé de quatre volets :

  • celui de gauche est consacré aux règles générales des talents, ainsi que des bonus et malus (Allgemeine regeln) ;
  • les deux volets centraux traitent des règles de combat (Kampfregeln I & II) ;
  • enfin, le volet de droite est consacré à la magie et aux pouvoirs des prêtres (Magie & Götterwirken).

Accessoires du MJ Auberges et Tavernes (Meisterschirm Tavernen, 48 pages) est le livret accompagnant l’écran du meneur de jeu. Il s’agit d’une aide de jeu sur Les tavernes, endroit le plus visité par les héros au cours de leurs aventures, que ce soit pour être recrutés, pour prendre un peu de repos ou pour organiser une fête après la réussite d’une aventure. En conséquence la taverne est le sujet principal de l’illustration de l’écran et du livret qui l’accompagne.

L’ouvrage s’ouvre sur une couverture (1 page), les crédits (1 page) listant les divers intervenants, auteurs, illustrateurs, traducteurs pour les VF ainsi que testeurs. S'ensuit une page d’hommage à tous les cocréateurs de lʼAventurie (1 page) puis la table des matières et une préface (Vorwort 1 page).

En premier lieu est présenté le Système de qualité et de prix (Das Qualitäts und Preissystem 2 pages) où sont décrits tous les différents types d’auberge, classées par qualités et niveaux de prix : la masure minable, le bouge crasseux, la simple auberge, la maison d’hôtes traditionnelle, l’hôtel exquis et enfin le logement luxueux.

Vient ensuite la Création d’une auberge par tirage aléatoire (Gaststuben zum Auswürfeln 5 pages) ou l’on définit, à l’aide d’un petit générateur, des auberges et des hôtels, notamment leurs noms, leur taille, la qualité, le nombre et le type de clients et autres détails.

Une auberge est un lieu où l’on utilisera souvent les Règles sur les alcools (Alkohol-Regeln 9 pages). L’effet de l’ingestion d’alcool étant réglé par une épreuve (méthode simple) ou par des règles détaillées sur l'ivresse (méthode complexe) permettant de jouer sur un temps plus long les diverses étapes d’ébriété des héros selon les types et volume d’alcool ingéré. Suit une liste de bières, vins et spiritueux typique de l’Aventurie ainsi que leurs prix et effets.

Pour les héros qui n’ont pas succombés aux vices éthyliques l’on proposera des jeux de tavernes (Kneipenspiele 5 pages) : Jeux à boire, d’adresse, de plateau, de dés, de cartes. Pour chacun des types de jeux sont proposées des règles permettant de désigner un vainqueur. Par exemple pour les jeux de cartes, on utilisera une épreuve cumulative de jeux (jeux de cartes) pour chacun des participants. Suit un tableau listant la difficulté de chacun des jeux ainsi que le Talent ou la technique de combat utilisé.

L’alcool et les jeux menant rapidement à des relations conflictuelles, voici les règles sur les bagarres (Prügel-Regeln 6 pages) : Règles optionnelles pour les combats de bar grâce auxquelles vous pourrez recréer une atmosphère aussi vivante que captivante. Avec ces règles, les dégâts infligés sont plus faibles, pieds, poings, tabourets, armes improvisées et tout objet contondant seront utilisés. Lorsque des épées ou les dagues sont tirées, les choses s’enveniment et l’on passe à des règles de combat standard. Le but des règles sur les bagarres n’est pas d’entrainer la mort d’un héros ou d’un adversaire, mais de rendre une bagarre de taverne captivante et riche en actions.

Enfin sont proposés plusieurs exemples détaillés de tavernes : 

  • Le roi Kraken (Der Krakenkönig 5 pages), le bar le plus miteux de Havéna se trouve dans le quartier de lʼOrkel, quasiment en face de l’ile du Kraken. Il est rare que des étrangers s’égarent jusqu’ici. La majorité des clients ne viennent ici que lorsque tous les autres bars ont fermé. On sert au Roi Kraken la bière la moins chère de la ville ainsi que des repas chauds et étonnamment savoureux jusqu’au petit matin. 
  • Au Fourneau (Zum Herdfeuer 5 pages), une auberge-relais conviviale sur la route impériale III à mi-chemin entre Gareth et Veyring. Le Fourneau est principalement fréquenté par les voyageurs qui parcourent régulièrement la route impériale, généralement des commerçants, mais également des paysans et des messagers à cheval. Ils apprécient entre autres la confortable salle principale, les lits propres et la bonne cuisine. Les pâtisseries de Termutéa remportent la palme des éloges.
  • La Roue Circulaire (Das Rundrad 6 pages), un luxueux hôtel au cœur de Punin. Les clients qui peuvent y mettre le prix sont pris en charge avec dévouement dans des pièces thermales et curatrices. L’or et le luxe rayonnent dans chaque recoin et on voit régulièrement des personnes de la noblesse et du clergé y faire halte et réserver une des suites luxueuses qui se trouvent directement sous le majestueux dôme. Mais des rumeurs circulent à propos de la Roue Circulaire.

Le livret se termine sur la quatrième de couverture, cependant la version PDF du livret dispose de huit pages de plus que le livret papier : plusieurs cartes de l’Aventurie ainsi que la face joueurs de l’écran du meneur.

Cette fiche a été rédigée le 17 avril 2020.  Dernière mise à jour le 26 avril 2020.

Critiques

Dany40  

Ces produits forment un ensemble significatif de cette gamme Oeil Noir 5ème édition : du contenu visuellement très agréable, comportant des choses précises et détaillées, et faisant cohabiter des mécaniques à complexité variable à la carte avec leur intégration inspirante et immédiate dans un univers de jeu.

Mention ultra spéciale à l'extraordinaire livret Auberges et Tavernes, utilisable pour n'importe quel JDR médiéval d'ailleurs. La quantité astronomique (gastronomique ?) de boissons présentées, les jeux de taverne très détaillés, les tables de création d'auberge aléatoire... Faire jaillir un établissement improvisé mais unique devient vraiment très facile.

Les règles de focus, qui densifient les règles de base, ont un vrai charme dans ce livret. Les règles de bagarre donnent envie de créer des personnages bagarreurs et de faire dégénérer les visites des établissements créés. Les manœuvres de combat des bagarres, dignent de Terence Hill et Bud Spencer, promettent des moments très visuels finissant par des bleus et des bosses.

A part cela ... l'écran est épais et sobre et sa face intérieure va à l'essentiel pour animer une partie et éviter de feuilleter le LdB.

Concernant les cartes ... elles sont juste superbes mais de nos jours on est tout de même rarement déçu par les cartes en JDR. Si je devais mettre un bémol ... ce serait juste qu'il n'y est pas la carte A1 du continent qui est vendue à part. 

Critique écrite en avril 2020.

Centauri  

D'une part il y a un écran rigide derrière lequel le MJ pourra s'abriter des jets de boulettes de papiers, de dès et gommes provenant des joueurs et, vu l'épaisseur, peut être même des jets de petites clémentines. L'illustration est plutôt sympa. Plutôt que de représenter un combat épique, le choix a été fait de dépeindre une scène d'auberge. Vu que c'est l'endroit où les personnages passent la plupart de leur temps libre, ce n'est pas idiot. J'ai un petit peu de mal avec la manie qu'a l'illustrateur ou l'illustratrice de représenter des bouches avec un sourire grimaçant mais ce détail mis à part, c'est un bel écran. Côté MJ, c'est du beau travail : clair, utile et aéré, on y retrouve les informations essentielles.

D'autre part il y a un livret qui aborde en détail le thème des tavernes et de ce qu'on peut y trouver. C'est très utile pour ajouter un peu d'épaisseur aux parties et sortir du chapeau un taverne convaincante.

Les règles sur les jeux animeront avec bonheur les parties, mais pourront également être utiles dans le cadre des interactions sociales. Cela fera une corde supplémentaire à l'arc des personnages pour entrer en contact avec un PNJ féru de jeux, y compris parmi les classes sociales supérieures. C'est peut être anecdotique, mais c'est assez représentatif de ce qu'est l'Œil Noir (ou plutôt l'image que j'en ai). Tout ne se règle pas à coup d'épée. Ces quelques pages sur les jeux disposent d'un gros potentiel.

Les règles sur les bagarres de bar offrent la possibilité de fournir un bon défouloir aux joueurs et d'avoir des scènes apocalyptiques de tavernes ravagées par la fougue des personnages querelleurs. Une petite parenthèse de ce type ne sera en outre pas pénalisante pour un scénario puisque les PJ ne s’affaibliront pas inutilement et ne risqueront que quelques hématomes, dents cassées et touffes de cheveux arrachées. Cette absence de réelles conséquences sur la survie autorisera de plus aux personnages peu orientés vers le combat de prendre part aux festivités directement ou en lançant des chaises, baissant le pantalon d'un adversaire ou en lançant ce qui leur tombe sous la main. Ce chapitre ne révolutionnera pas le jeu de rôle mais animera à coup sûr une partie qui ronronne.

Enfin, il y a quelques cartes de l'Aventurie. Elles sont jolies et ne manqueront pas d'être utiles quand le très attendu Almanach sera publié.

Une bonne surprise que ces accessoires du MJ qui sont en grande partie utilisables dans d'autres cadres que l'Œil Noir ; les tavernes semblent être en effet le point de convergence de tous les univers à consonance médiévale. L'écran est presque indispensable, le reste pas du tout mais très plaisant. J'ai beaucoup aimé l'esprit qui s'en dégageait, cela s'intègre dans la cohérence de cet univers bien loin des ambiances High Fantasy.

Critique écrite en mai 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :