Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Sea-Lords of Gondor

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 64 pages, plus 1 carte couleur de 42 X 56 cm recto-verso : 2 cartes régionales (sud et ouest Gondor, chacune 28 X 42), plan de Pelargir (42 X 56).

Description

Les corsaires d'Umbar, vous connaissez ? Eh bien voilà là où ils tapent le plus souvent, et le plus fort... ils ont réussi à tuer le roi de Gondor en 1634, à Pelargir. Mais le meilleur c'est que beaucoup de corsaires en sont issus, de Pelargir ou des environs. La Lutte Fratricide se poursuit toujours.

La province de Lebennin ("lieu des cinq rivières"), et la cité de Pelargir, constituent le coeur historique de Gondor. L'intérieur des terres est la partie la mieux gérée et la plus calme de Gondor, alors que les côtes sont la cible privilégiée des corsaires. Tolfalas, grande île montagneuse au sud-ouest de l'embouchure de l'Anduin, est aussi décrite : elle est peu habitée, et plus liée aux Princes de Belfalas, dont elle porte le caveau familial.

La structure du supplément est classique, mais fonctionnelle : définition des concepts/termes propres au monde ou au jeu de rôle, historique très détaillé de la région, depuis le 1er âge, description physique (géographie, climat, vents, courants), faune et flore (terrestres et marines) puis la description des habitants : Dunedains, Dunéens, Druedain (Woses) et les elfes présents à Pelargir : c'est la ville humaine qui en compte le plus, une centaine.

Vient la politique : organisation de la province, des armées et les alliés et ennemis. Comme toujours, l'époque de référence est le milieu du 3ème âge, autour de l'an 1640. Un court chapitre sur l'économie, puis nous passons à la description de Pelargir, ancienne capitale du temps d'avant Gondor.

Plusieurs villes secondaires et des citadelles sont également présentées. Une courte table fait la liste des palces-fortes de Lebennin, leur nature, lieu de situation, et l'autorité commandante. Trois d'entre elles sont décrites, dont un fortin de bandits bien organisés. Trois autres sites d'intérêt, liés à des aventures, sont détaillés. L'île de Tolfalas a droit à un chapitre à elle seule.

Plus de 6 pages sont consacrées aux navires et à la navigation. Non seulement de nombreux vaisseaux sont décrits, mais l'occupation des mers entre Gondor, corsaires, pirates et autres, est présentée. Un petit système est proposé pour les combats maritimes et la manière de manoeuvrer les bateaux.

Cinq aventures plutôt axées sur l'exploration sont proposées dans les lieux décrits précédemment, d'autres sont suggérées. Des tables de jeu sont données pour les armées, les personnages, les animaux et les monstres, ainsi que des rencontres. Un glossaire des termes nautiques et de fortification achève l'ouvrage.

Cet ouvrage a été repris (en partie) avec d'autres, dans deux suppléments édités par la suite, en 1996 : Southern Gondor : the Land, et Southern Gondor : the People.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

Un peu généreux? Après Havens of Gondor, dont il partage plusieurs traits, on peut dire que l’essai est transformé. Malgré le côté très sûr de cette province, l’auteur a montré qu’avec de l’imagination on pouvait trouver des occasions de faire jouer. Et j’y ai fait jouer de nombreuses équipes de joueurs, pour de très bons souvenirs!

La qualité de description est toujours là, et c’est très dense, et très varié. Plutôt qu’une description longue et trop détaillée de Pelargir (l’excellente carte suffit à elle seule), l’auteur a préféré une multitudes de sites variés bien décrits, dans un esprit "aventure". Pour une fois, le meneur n’aura pas grand-chose à faire avant de passer à table. Pas de grande quête, mais plusieurs petites aventures bien sympathiques. Et les possibilités ne manquent pas d’en inventer d’autres.

Par ailleurs, ces aventures modestes conviennent très bien à des débutants. Pelargir, principal port de Gondor, est un melting pot propice aux rencontres, d’autant que les elfes y sont notablement présents. Bref, on a là un supplément idéal pour une équipe nouvelle et peu expérimentée.

Curieusement, beaucoup des descriptions ("petits" sites) et aventures ne sont pas présents dans Southern Gondor : the Land / the People. Par contre ces deux derniers sont beaucoup plus axés "quête" et relationnel. Donc si vous avez le choix entre ces suppléments, cela dépendra du niveau et du type d’aventure que vous faites jouer :

- Petit niveau et exploration : Sea-lords of Gondor ;
- Haut niveau, campagne, relationnel : Southern Gondor.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :