Contenu | Menu | Recherche

Nous servons le jdr et c'est notre joie

Alternate Earths

.

Références

  • Gamme : GURPS
  • Version : première édition, première impression
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Steve Jackson Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 1-55634-318-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément décrit six Terre parallèles, où l'Histoire n'a pas suivi la même voie que sur la nôtre.

Table des matières :
- Introduction : présentation du supplément et de ses auteurs.
- Infinite Worlds : généralités sur les campagnes mettant en oeuvre des Terre parallèles.
- Dixie : terre parallèle en 1985, sur laquelle le Sud des États-Unis a réussi sa Sécession.
- Reich-5 : terre parallèle en 1994, où les nazis ont gagné la seconde guerre mondiale.
- Roma Aeterna : terre parallèle en 1878, sur laquelle l'Empire romain n'est pas tombé face aux invasions barbares et domine la moitié du globe.
- Shikaku-mon : terre parallèle en 2015, où les quatre superpuissances sont la Suède, le Brésil, le Japon et le royaume de France.
- Ezcalli : terre parallèle en 1840, où l'Amérique a été découverte par les Carthaginois et où les Aztèques dominent l'Amérique et les Mongols l'Eurasie.
- Gernsback : terre parallèle en 1964, sur laquelle la technologie a suivi une voie telle que les auteurs de scientific romance de la fin du XIXème siècle pouvaient l'imaginer (sans ordinateurs, par exemple).
- Bibliography : bibliographie.
- Index.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 mars 2010.

Critiques

 

Il était plusieurs fois...

... une Terre où les superpuissances du XXe siècle sont l'empire (chrétien) du Japon, le Brésil, le royaume de France et une Suède totalitaire et expansionniste.

... une Terre où les nazis ont découvert la bombe atomique, gagné la Seconde Guerre mondiale et commencé à coloniser le système solaire.

... une Terre où le Sud a gagné la guerre de Sécession, où l'empire allemand ne s'est jamais effondré, et où la France ne s'est jamais remise d'avoir perdu les deux guerres mondiales.

... une Terre où l'empire romain n'a pas été gouverné par Caligula et Néron, a découvert et conquis l'Amérique, utilise des armes à poudre et se prépare à conquérir la Chine.

... une Terre où l'empire romain a volé en éclats au milieu du Ier siècle de notre ère. Son successeur est un empire saharien gouverné depuis Tombouctou, qui résiste comme il peut aux ambitions impérialistes des Aztèques, pour qui l'Europe et l'Afrique sont un fantastique gisement d'esclaves.

... et enfin, une Terre où Edison n'a pas vécu, ce qui a permis à la science de partir dans des directions... bizarres.

Voilà ce que "GURPS Alternate Earths" propose d'explorer. En 128 pages, ce supplément présente six petits univers complets, prêts à jouer, avec à chaque fois une carte, une chronologie, un court chapitre historico-sociologique, et des détails sur la création de personnages originaires de ces mondes. Théoriquement, ils sont conçus pour fonctionner avec le background de "GURPS Time Travel", mais ils tiennent assez bien tout seuls, et n'importe quel MJ compétent pourra organiser l'excursion par d'autres moyens (on a toujours tendance à sous-estimer les savants fous à "L'appel de Cthulhu"...).

Evidemment, vu de ce côté de l'Atlantique, il y a un défaut : presque tous ces univers sont focalisés sur l'Amérique, et réduisent le reste du monde à quelques paragraphes. Mais si vous aimez l'histoire et que vous avez envie de dépayser des joueurs blasés, craquez, ce supplément est fait pour vous !

Tristan Lhomme - Casus Belli n°98

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques