Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Even Death Can Die

.

Références

  • Gamme : Gumshoe
  • Sous-gamme : Cthulhu Confidential
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Pelgrane Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2019
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 360 pages à couverture rigide

Description

Even Death Can Die est un recueil de scénarios pour Cthulhu Confidential. Il propose neuf enquêtes mettant en scène les trois protagonistes présentés dans le livre de base, la journaliste Viv Sinclair, le privé Dexter "Dex" Raymond et l'enquêteur afro-américain Langston Montgomery Wright. Chacun d'eux va intervenir dans trois affaires, deux déjà publiées par l'éditeur de façon indépendante sous format électronique, et une troisième écrite pour cet ouvrage.

L'ouvrage s'ouvre sur 6 pages pour le titre, les crédits et le sommaire. Par la suite chaque groupe d'enquêtes se voit précédé de 2 pages pour la fiche et le portrait de l'enquêteur qu'elles mettent en scène. Chaque histoire se décompose ensuite de la même manière : une présentation du scénario, incluant une carte de relations, un diagramme d’enchaînement des scènes et la description des PNJ, avant d'aborder la succession des scènes prévues, les réactions de l'adversité, jusqu'à la conclusion de l'histoire, et enfin les cartes de problèmes et d'avantages prévues dans le scénario.

  • Langston Montgomery Wright (2 pages)
    • One for the Money (44 pages) voit Langston Wright chargé de retrouver ceux qui ont essayé de tuer un boss de la pègre impliqué dans le transport d'un appareil issu d'expériences scientifiques anciennes.
    • The Shadow Over Washington (43 pages) le lance à la recherche d'un jeune homme placé dans un sanatorium après une dépression ayant affecté son comportement comme ses connaissances. Cependant, son état ne s'améliore pas, et ce malgré les soins dont il fait l'objet. Le fait que le médecin ait son propre agenda n'y est peut-être pas étranger.
    • Preacher Man Blues (41 pages) voit Langston Wright engagé par un groupe d’ecclésiastiques de diverses églises (baptiste, méthodiste, catholique et épiscopalienne) pour enquêter sur un prêcheur itinérant qui vient d'arriver en ville. Plus précisément, ils espèrent trouver de quoi l'amener à quitter celle-ci avant qu'il ne déclenche des émeutes par ses prêches sur l'oppression des noirs par les blancs. Mais peut-être est-ce justement son objectif ou celui de cet enfant sans yeux qui prononce son nom ?
  • Vivian Sinclair (2 pages)
    • The Howling Fog (37 pages) tourne autour d'un club de Harlem aux mains de la mafia italienne et des agissements d'un gangster irlandais aux commandes du fameux Cotton Club, ainsi que d'une vengeance qui emploie de grands moyens.
    • Ex Astoria (38 pages) s'intéresse aux échauffourées entre des ouvriers syndiqués et des briseurs de grèves autour d'un chantier interrompu à la suite d'un étrange accident dont les conséquences pourraient être graves.
    • Boundary Waters (35 pages) se déroule en huis-clos, à savoir un navire-casino voguant pour la nuit dans les eaux internationales pour le réveillon de fin d'année 1938. Si la soirée est destinée à réunir des fonds pour soutenir les combattants anti-fascistes en Europe, Viv Sinclair compte enquêter sur les intérêts du propriétaire du navire, radicalement opposés. La soirée va voir se croiser autour de Viv Sinclair un projet de mariage, un détective privé, une chose dérobée dans un laboratoire militaire et un agent allemand.
  • Dexter "Dex" Raymond (2 pages)
    • The House Up in the Hills (38 pages) amène Dex, engagé pour prouver que la mort d'un homme n'était pas un suicide, dans une affaire mêlant substances bizarres, des rats, un architecte et une étrange maison dans les collines.
    • High Voltage Kill (35 pages) voit Dex chargé de retrouver des éléments de décors cinématographiques volés, pour se rendre compte ensuite que ce vol s'inscrit dans une vague plus large aux raisons mystérieuses.
    • Skin and Teeth (37 pages) voit Dex engagé pour enquêter sur une macabre découverte dans un hôtel louche : ce qui semble être une peau humaine, complète avec juste une fente le long du dos. À lui de découvrir d'où elle provient, qui l'a laissée là, et pourquoi. Cette affaire amènera Dex à s'intéresser à une catastrophe vieille de plusieurs années.

Cette fiche a été rédigée le 20 janvier 2019.  Dernière mise à jour le 25 janvier 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.