Contenu | Menu | Recherche

9mm de diplomatie

Stützepunkte Doubled (A)

.

Références

  • Gamme : Godlike
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Arc Dream Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juin 2004
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 12 pages.

Description

Cette aventure fait partie d'une série de trois one-shot mis à disposition gratuitement sur le site de l'éditeur pour le 60e anniversaire d'Overlord. Leur thème commun est, comme le sous-titre "A D-Day adventure" l'indique, Overlord, le Débarquement, le terrible 6 juin 1944.

Dans A Stützepunkte Doubled, l'action se déroule le 6 juin 1944, alors que les personnages doivent attaquer le point fort de St. Martin-de-Varreville, l'une des sorties de UTAH Beach. La mission va se dérouler en trois étapes. Les personnages vont attaquer une première fois le complexe de bunkers, mais il apprendront à la fin que c'était une hallucination d'entraînement générée par un Talent britannique, "Reel Time", afin de les préparer à l'assaut réel. Les deux autres étapes sont la mission réelle. Très tôt le matin du 6 juin, les personnages atterissent en planeur près du village. Ils vont rapidement se retrouver face à un petit groupe de Talents allemands éméchés dont ils vont devoir se débarrasser rapidement et discrètement. Enfin, ils pourront procéder à l'assaut du point fort (Stützepunkt), qui ne correspondra pas tout à fait à la simulation vécue car la situation est forcément légèrement différente de celle indiquée par les renseignements britanniques.

Le scénario ne prend que trois pages, suivi de six pages de caractéristiques des PNJ, d'une page comprenant le dossier de Reel Time, et deux pages de plans des bunkers.

Cette fiche a été rédigée le 19 avril 2011.  Dernière mise à jour le 21 avril 2011.

Critiques

Loris Gianadda  

Si les deux autres scénarios "D-Day" sont plutôt sympa, celui-là est vraiment décevant. Une positions allemande que les personnages doivent prendre. Deux fois. Jouer la seconde guerre mondiale, même avec des super héros, c'est déjà prendre le risque d'un jeu plutôt répétitif, mais si en plus on doit se fader des répétitions volontaires, ça craint.

Préférez plutôt les deux autres, parce que la gratuité n'excuse pas tout.

Notons le point positif quand même : un dossier du Talent "Reel Time" dont il doit être possible de faire des choses plus intéressantes que ce que fait l'auteur de ce scénario...

Critique écrite en avril 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques