Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Albion's Ransom

.

Références

  • Gamme : Esoterroristes / Esoterrorists (The)
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Pelgrane Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2008
  • EAN/ISBN : 978-0953998-19-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Albion's Ransom : Little Girl Lost. Livre de 106 pages.

Description

Albion's Ransom est un scénario en six parties pour Esoterroristes se déroulant au Royaume-Uni. Il est aussi le premier d'une campagne en deux épisodes, même s'il peut être joué indépendamment. Les titres des chapitres de l'aventure sont issus de poèmes de William Blake.

GM's Introduction (10 pages) présente le scénario et donne la trame de la campagne dont il est la première moitié. Ce chapitre établit aussi les acteurs principaux de l'intrigue, et leur réaction potentielle à l'arrivée des PJ dans leur pattes. Des règles sur les effets des produits psychotropes dans le système GUMSHOE sont aussi établies ici.

Dans le court chapitre "Albion, our Ancestor" (8 pages), les personnages reçoivent leurs briefings de mission. Ils sont envoyés par l'Ordo Veritatis en Grande-Bretagne pour enquêter sur la disparition d'une jeune fille, qui n'est autre que la fille d'un des pontes de l'Ordo Veritatis, Catriona Van Rijn. C'est lui qui leur fait leur premier briefing, sur le sol américain. Ensuite, finalement arrivés sur l'île, ils reçoivent leur briefing normal de mission avec leur Mr Verity. En gros, les policiers locaux n'y voient qu'une simple disparition, mais son père, et l'Ordo Veritatis, ont peur d'une action des Esoterroristes.

Au cours de "The Little Girl Lost" (10 pages), et en remuant les amis et les lieux où elle habitait, les personnages découvrent que la jeune fille verse dans le hippie, le New-Age et la Wicca, avec des lectures pas forcément très saines.

La disparue a aussi beaucoup fréquenté un autre appartement de sa résidence scolaire, et la bande de feignants qui l'habitent ont beaucoup de choses à raconter. C'est l'objet de "Hours of Folly" (11 pages).

"In Learning's Tower" (10 pages) propose la partie d'enquête relative aux professeurs et camarades de classe de Catriona. Entre ce que les PJ ont appris sur ses penchants néo-païens et les informations disponibles ici, les personnages vont finir par apprendre que Catriona est partie visiter un cercle de pierres appelé les Nine Ladies.

"Soft Deceit & Idleness" (12 pages) est une scène alternative centrée autour du chef de la Société Païenne de l'Université de Manchester, forcément en contact avec la disparue. Cette scène fournit des informations sur la vie de Catriona.

Enfin, dans "Dark Rocks Among The Stars Of God" (21 pages), les personnages se rendent aux Nine Ladies, lieu d'un camp de protestation, c'est-à-dire des gens habitant dans des roulottes, sur un site qu'ils ne souhaitent pas voir détruit. Seulement, le camp est infiltré par les Esoterroristes, qui ont enfermé Catriona dans un tunnel souterrain.

Les appendices sont en fait un guide du Royaume-Uni pour le jeu (20 pages) : la culture, le langage, la géographie et les Esoterroristes locaux.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Trop crevé pour me logger  

Un excellent ouvrage pour qui "rentre" dans le système gumshoe, et c'est mon cas. L'intrigue générale est très bien trouvée, et très bien exploitée, surtout.

Le système d'indice est utilisé à fond, de manière exploitable, et ca donne des idées et des méthodes pour d'autres scénarios. Le style est excellent, il y a toujours dans la gamme Esoterrorists un humour ravageur et bien sombre qui me plaît, et que l'on retrouve une fois de plus dans cet ouvrage.

En plus, c'est beau, merci à l'illustre illustrateur ! Dommage, le livre s'abime pratiquement rien qu'en le regardant... Il y a de quoi jouer de longues parties... Un supplément TERRIBLE !

Aldaron  

J’aime le système Gumshoe mais il implique une longue préparation, donc des scénarios écrits sont encore plus les bienvenus que pour d’autres gammes.
Ce scénario n’est pas mal sans être d’une grande originalité. Disparition et enquête en milieu universitaire qui est un peu vu comme un ramassis d’immigrés (intellos) et de dilettantes (drogués). L’auteur a-t-il fait l’université et est-ce cela qu’il en a retenu ? Le final peut être bourrin (pourquoi pas après une enquête assez calme ?). Il y a toutefois une bonne idée de progression dans l’ambiance avec un élément récurrent que je tairai ici.
La deuxième partie de la mini-campagne n’a pas été écrite mais ça ne pose pas de réels problèmes si on le sait d’entrée de jeu.
Une remarque importante : je trouve le style vraiment pénible. Tout y est expliqué deux fois en long et en large ad nauseam. Les réactions de chaque PNJ sont détaillées. La démarche est louable mais c’est juste illisible. Même pour un public un peu limité, c'est trop loooong... C’est général, j'ai un mal fou à lire les suppléments d'Esoterrorists. Pourtant ça fait plusieurs décennies que je lis du JdR en anglais. Même Pathfinder est plus concis. C’est dire...

Critique écrite en mai 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques