Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Titan

.

Références

  • Gamme : Défis Fantastiques / Fighting Fantasy
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Scriptarium
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2014
  • EAN/ISBN : 978-2-9543631-3-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 378 pages et pochette couleur A4 à rabats comprenant 5 cartes géographiques couleur format A2 en papier épais et une feuille A4 imprimée au recto.

Description

Plus qu'une traduction des précédentes éditions parues en 1986 chez Puffin Books et en 2011 chez Arion Games, c'est un travail de recherche, de compilation et de réécriture qui a été fait pour ce supplément du même nom que ces prédécesseurs : Titan.

Le livre s'ouvre sur les crédits et remerciements (2 pages) et un avant-propos de Steve Jackson et Ian Livingstone (1 page). Le Préambule (3 pages) est la présentation de l'ouvrage par Yaztromo, une des figures emblématiques du monde de Titan, avec son illustration pleine page. Suivent ensuite le Sommaire (2 pages) et une présentation s'adressant directement au lecteur (1 page). Puis viennent les différents chapitres du livre, chacun bénéficiant d'une pleine page illustrée couleur en ouverture.

Chapitre 1 : Le Monde de Titan (26 pages) se découpe en quatre parties :

  • L'Allansia, la terre de tous les dangers (9 pages) est l'endroit le plus connu du monde de Titan. Y sont décrits Les Terres Habitées, Frostholm, Shabak et les terres méridionales, Silur Cha et les marécages, Arantis et Kaynlesh-Ma. Il est à noter que la Carte d'Allansia a fait l'objet d'un tirage à part au format A2 sur vinyle brillant, carte inédite à la gamme francaise.
  • L'Ancien Monde (7 pages), continent de contrastes, malgré tout plus civilisé que l'Allansia ou Khul, vers lequel les aventuriers et marchands allansiens font régulièrement la traversée. Cette partie détaille le Femphrey, le pays de Chalanna, la Vastelande, l'Analand et la côte Est, le Repaire des Vermines du bout du monde, les pays des plaines du nord. On y trouve à la fin la carte du continent en pleine page. 
  • Khul, le continent noir (7 pages) décrit la Désolation du Chaos et les Champs de Bataille, Ximoran et la route du Roi, les Terres du Sud, la Mer Intérieure, Hachiman, le royaume isolé. Comme pour l'Ancien Monde, une carte continentale pleine page est proposée.
  • Les Cieux de Titan (2 pages) apporte des précisions sur la cosmogonie de Titan, avec la carte du ciel du monde sur 1 page, divisée en deux parties (ciel boréal et ciel austral).

Chapitre 2 : Histoire, mythes et légendes (30 pages) révèle la création et l'histoire du monde de Titan, telles que l'enseignent les prêtres de Vastelande et de Gallantaria, deux des régions de l'Ancien Monde. On y trouve entre autre la carte d'Irrataria,  le continent originel qui a donné naissance aux trois continents actuels : Allansia, Ancien Monde et Khul. Ce chapitre expose ce qui le constitue (le soleil, la lune, la nature et les animaux, mais aussi les différentes races intelligentes) est devenu réalité. Vient ensuite son histoire d'un point de vue plus "terrestre" avec différentes périodes telles l'Eclosion du Chaos ou la Guerre des mages. Cette partie se conclut avec La Nouvelle Ere, qui découle de la guerre contre le Chaos, et qui se conclut sur la situation de chacun des trois continents de Titan.

Chapitre 3 : Les forces du Bien (24 pages) débute sur la présentation des dieux du Bien. Puis les différentes races des forces du Bien sont présentées : 

  • Les Nains, explorateurs des profondeurs (6 pages), avec leur histoire, la carte de Fangtane, leur capitale, et  des encarts sur leur écriture runique et sur les armes et armures naines.
  • Les Elfes, enfants de Galana (8 pages) sont aussi décrits, avec leur dieux, leur histoire, leurs armes spécifiques, leur habitat (avec un plan de Indigofera, le village elfique d'Eren Dûrdinath), et deux encadrés : un sur la composition de leurs noms et le second sur les langues elfiques.
  • Puis viennent ensuite les races mineures : Gnomes, Lutins et Silves, Farfadets, Marmouscules et les dangers de la magie.

Chapitre 4 : Les forces neutres (16 pages) commence par une présentation du dieu Logaan le Roublard et un encart sur le conte Logan et le Troll. Puis sont décrits les serviteurs des Roublards : les Sorciers de l'Inframonde, le Filou Farceur, Les Elvins et les Farfadets. Suit le descriptif de la Cour animale et un tableau avec les différents noms des membres de cette cour et des liens qui les unissent. Le chapitre se conclut sur les Royaumes sous les Eaux, avec la présentation des enfants d'Hydana, dieu de la mer, de la création des Tritons puis la présentation des Elfes et des Géants des mers. La légende de la cité engloutie d'Atlantis, avec sa carte, termine ce chapitre.

Chapitre 5 : Les forces du Mal (50 pages) est divisé en plusieurs parties qui détaillent :

  • Les Noirs Seigneurs du Chaos (8 pages), dont le premier seigneur est la Mort, et dans lesquels on trouve aussi la Maladie, la Décadence... Une carte des plans démoniaques et un encadré de la hiérarchie de l'Abîme complètent cette partie.
  • Les Orques, guerriers du Mal (7 pages),  qui seraient selon eux les enfants d'un demi-dieu, Hashak le créateur. Un plan d'une colonie orque, Les Cavernes du Rat-Squelette, est également fourni.
  • Les Gobelins, enfants du Mal (5 pages), race semblale aux orques dont l"origine reste floue. Leur vie, les armées et les gobelins des marais sont détaillés.
  • Les Troglodytes (2 pages), lointains cousins des gobelins avec qui ils partagent plusieurs caractéristiques, mais vivent sous terre.
  • Les Trolls et les Ogres (4 pages), considérés comme les poids lourds des forces du Mal. 
  • Les Hommes-Serpents (6 pages), habitant les déserts des Crânes et de Scythéra.
  • Les Hommes-Lézards des jungles du Sud-allansien (7 pages).
  • Les Elfes Obscurs, serviteurs de la Nuits (10 pages). 

Chapitre 6 : Les grandes figures de Titan (26 pages) présente différentes personnalités du monde de Titan, alliés ou ennemis potentiels que les personnages-joueurs peuvent être amenés à rencontrer. Dans Les alliés (10 pages), sont ainsi présentés Colletus, le saint homme, ermite soigneur parcourant les provinces de Kalkhabad ; Fenestra, sorcière elfe noire renégate ; Les élèves célèbres, issus de l'école du grand enchanteur de Yore ; Nicodemus et le sort de Mort, vivant à Sable Noir ; Yaztromo, gardien de la forêt des Ténèbres, qui commerce des objets magiques et qui vit dans sa tour. Les figures de proue du Mal et du Chaos (15 pages) décrit Razaak, Celui qui refuse de mourir, scellé dans un sarcophage ; Malbordus, l'enfant de la Tempête, sorcier humain ; Shareella, la Sorcière des Neiges, harpie démoniaque ; Les Trois Démoniaques, Balthus, Zagor et Zharrada, apprentis magiciens ; Sukumvit et Carnuss, deux frères ennemis ; l'Archimage, seigneur et maître de la sinistre forteresse de Mampang ; et Le Seigneur Azzur, tyran de Sable Noir, dirigeant mystérieux de la cité dont la carte de Port Sable Noir est donnée en double page.

Chapitre 7 : La vie quotidienne (24 pages) débute par un calendrier de Titan qui détaille le décompte des années, des mois et des jours. Les principales fêtes et festivals sont également abordés. Dans La vie d'Aventurier, sont approchés les différents modes de voyage (à pied, à dos de montures, sur l'eau), la survie en nature, l'économie (pièces, troc, taxes, prix, marchands et caravanes, routes commerciales), les auberges et tavernes (marchandises et autres services, divertissements, etc.). Une note à l'intention de l'Aventurier conclut ce chapitre.

Chapitre 8 : A la recherche de la jeunesse perdue (132 pages) est une longue aventure qui entraîne les Héros dans une poursuite à travers le continent de l'Ancien Monde, de Vastelande en Analand, avant de traverser la légendaire muraille qui sépare les deux pays. Elle s'achève à Chalannabrad, capitale du Femphrey. Après une présentation assortie de détails géopolitiques et météorologies, ainsi que de la présentation détaillée des principaux protagonistes de l'aventure, la campagne commence à Pollyka durant quelques jours de festivités. Les aventuriers sont alors engagés pour retrouver une jeune femme disparue : Ysaline. En chemin, les personnages-joueurs ont affaire à une tribu de barbares, des gobelins retranchés dans un avant-poste, une secte mal attentionnée, et de nombreux autres dangers dont la traversée de la muraille d'Analand. Puis, ils doivent confier leur vie à un personnage singulier dont le vaisseau volant paraît bien mal armé pour un survol mouvementé des steppes. Mais... ont-ils le choix ? La campagne est abondamment remplie de cartes géographiques, de personnages non-joueurs (PNJ) mis en règles, de tableaux de rencontres... La fin du chapitre propose neuf fiches pleine page de personnages pré-tirés avec illustration, mise en règles et historique propre et apporte cinq nouveaux sorts de Magie supérieure - Divination.

Annexes (36 pages), après une page d'introduction, détaille un concept d'auberge sous le titre L'auberge du Fin Meneur (7 pages) : elle propose de nouvelles compétences et connaissances, des nouveaux talents, des nouveaux poisons et de nouveaux équipements (armes, armures, transport, services, poisons) avec coûts et descriptifs. Lunara (2 pages) présente la déesse de la Lune ainsi que les pouvoirs divins accordés à ses disciples. Voyager à Cheval (13 pages) donne toutes les règles nécessaires pour gérer les voyages à cheval ou en attelage. Le lecteur y trouvera le descriptif des espèces de chevaux, mais aussi la gestion d'un voyage avec exemple. Des tableaux référentiels et une fiche Equidés à l'attention des joueurs concluent cette partie. Un Glossaire (2 pages), un Index détaillé (9 pages) et une page précisant les sources des illustrations originales terminent les Annexes.

Deux pages de publicité, une pour la gamme française de Défis Fantastiques et la seconde pour les Livres dont vous êtes le Héros du même univers, parus chez Gallimard, concluent l'ouvrage.

Le livre est accompagné d'une pochette nommée Les Cartes de Titan, qui contient cinq cartes géographiques : Le monde de Titan, Allansia, L'Ancien Monde, Khul, Titan les sources. Une table de référence des sources, en lien avec la carte Titan les sources, est également fournie, reprenant les lieux dans les différents numéros des Livres dont vous êtes le Héros publiés à travers les collections Défis Fantastiques, Sorcellerie, Double Jeu, mais aussi dans les romans publiés chez Puffin Books.

Il est à noter que ce supplément est issu d'une souscription proposée entre mars et mai 2014.

Cette fiche a été rédigée le 7 décembre 2014.  Dernière mise à jour le 23 mai 2019.

Critiques

eljefe  

Voilà un supplément qu'il faut acheter, à mon avis, si on veut se faire plaisir avec Défis Fantastiques.

Les "moins" :

- C'est cher. Sans blague, 45€, c'est plus que le livre de base, ça fait beaucoup, non ? (ça a été ma première réaction)

- C'est fourre-tout. On se retrouve avec, dans le même ouvrage, l'Histoire, la Géographie, les Races, la Génèse, les grandes figures de Titan... alors forcément, tout est un peu survolé. Le MJ qui cherche du détail, de l'anecdote,  sera déçu, c'est sûr.

 

Les "plus" :

- C'est beau (d'après moi). Les cartes sont belles, grandes, la couverture et les débuts de chapitres sont superbes, et l'intérieur, sobre, clair, et parsemé de petits dessins au style inimitable "LDVELH", est un plaisir pour le lecteur.

- C'est indispensable, si on veut avoir 2 ou 3 notions, précisions sur le monde dans lequel les PJs évoluent. On n'apprend rien d'incroyable (il y a eu une guerre entre les Dieux, les elfes obscurs sont méchants, on nous conseille de chausser des bottes confortables et de prendre un bâton pour aller marcher...), mais ça reste un ouvrage de référence qu'on lira par petits bouts, selon l'envie, et où on ira piocher des infos pour rendre un scénar plus réaliste.

- Si on est de la génération des LDVELH (c'est mon cas), c'est un régal, un catalogue des endroits dangereux où on est allé mourir, des cinglés qu'on a affronté avant d'arriver au paragraphe final, et ça donne furieusement envie d'y retourner et d'y envoyer un groupe d'aventuriers.

- C'est accompagné d'une campagne "made in Scriptarium", qui se déroule dans le Vieux Monde (on sort d'Allansia), et encore une fois, c'est beau, clair, bien fait, prêt à jouer, bien ficelé... un bonheur quand on veut jouer "maintenant tout de suite" (c'est aussi mon cas). Si vous avez déjà le livre de base, l'écran, que vous achetez TITAN et que vous allez sur le site, ça vous fait entre 12 et 15 séances de jeu prêtes à jouer, et de qualité. Merci Scriptarium.

 

Voilà. Pour moi c'est un supplément de qualité qu'il faut avoir, une sorte de Guide du Routard de Titan, qui accompagnera agréablement toutes vos parties de Défis Fantastiques.

Critique écrite en avril 2015.

JasOntheMOon  

A préciser : je ne connaissais que le livre de base de Défis Fantastiques (DF) avant d'entamer la lecture de "Titan", les livres dont on est le héros (LVDH) me sont étrangers.

Ce que je n'aime pas :

- Chap.1 : On zoome dans les régions, les cités, mais cela me semble trop générique, impersonnel, vide, un survol en somme. C'est dommage pour un livre qui porte le nom de l'univers.

- Chap. 2 : Histoires mythes et légendes, c'est vrai que c'est intéressant à connaître, mais cela ne m'aide pas à donner des choses à faire jouer.

- les 130 dernières pages, consacrées à une campagne, de nombreuses aides de jeux et un peu de règles. Ce sont les 130 pages qui manquent justement pour faire de cet ouvrage quelque chose d'exhaustif sur l'univers. On se retrouve en fait avec une extension du livre de base, mais surement pas un livre dédié à l'univers. De plus, les règles additionnelles qui s'y trouvent, compliquent sans raison le jeu, en partant d'une bonne idée (caractérisation du voyage à cheval).

Ce que j'aime :

- les jolies cartes.

- une nouvelle campagne

- les rajouts qui manquaient au livre de base du chapitre 3 au 7, soit 120 pages sur 376 qui développent les forces en présence, les gros PNJs et la vie quotidenne. J'appelle ça du stuff, ouf enfin !

En conclusion, il faut voir ce supplément comme une augmentation du livre de base, non pas comme un livre d'univers, comme tendrait à l'indiquer le titre. Si vous avez décidé d'acheter toute la gamme c'est évidemment un produit qui s'inscrit dans son développement logique. Mais en tant que livre  à propos de l'univers, je pense qu'il décevra ceux qui ne connaissaient pas  les LVDH.

Critique écrite en mars 2016.

Serfalen  

Titan

Premier supplément de la gamme "Défis Fantastiques le Jeu de rôle", ce gros livre issu d'un financement participatif fait la part belle à l'aventure, notamment avec une campagne qui prend une bonne part sur l'ensemble de la pagination (130 pages sur les 380 de l'ouvrage) et qui mènera les joueurs à travers l'Ancien Monde sur les traces d'une jeune fille disparue, avec leurs personnages fétiches ou des pré-tirés. De nombreuses rencontres sont à prévoir, ainsi que du travail en amont, mais comme dans le livre de base, la rédaction guide les meneurs de jeu à chaque étape clé du scénario. Des aides de jeu sur la gestion des trajets à cheval ainsi que sur les intempéries ajoutent une couleur particulière à l'aventure et le tout reste didactique et plaisant à lire.

Le début du livre fait très correctement son travail de contexte, avec la présentation de l'univers, la cosmologie, les dieux, les mythes, les jalons de sa longue histoire, les événements récents et la place des peuples presque trois siècles après les dernières grandes batailles contre les forces du chaos. Chacun des trois continents tente de reconstruire ou de maintenir les civilisations en fonction des influences que peuvent avoir les personnalités issues des Livres Dont Vous Êtes Le Héros de la gamme.

Classés en trois catégories, maléfiques, neutres et bonnes, les nombreux opposants ou alliés potentiels sont décrits avec détails, modes et lieux de vie, type de comportements. Certains d'entre eux ont droit a une véritable biographie.

La place des joueurs dans tout cela est laissé à l'appréciation du meneur de jeu, un monde de jeu de rôle respirant plus par les interactions entre les joueurs et l'univers qu'avec un cadre trop rigide.

Réunies dans une pochette, les cinq grandes cartes couleurs (40 x 58 cm) fournies avec le supplément méritent le détour. L'absence d'échelle et de précision topographique n'est pas gênante, on imagine au gré des reliefs et des teintes des contrées plus longues à traverser que d'autres. Rehaussées par l'illustrateur Jidus qui a produit la couverture et de belles pages couleur dans le supplément, les cartes représentent les trois continents, individuellement, puis rassemblés sur la quatrième, la dernière carte fléchant l'emplacement des aventures des livres-jeux de la gamme Défis Fantastiques se déroulant sur la totalité de Titan. Un index en feuille volante cite les sources ainsi que les éditions.

Un bémol malgré la haute tenue de l'ensemble. Quelques coquilles et erreurs apparaissent parfois dans le livre et la carte d'Allansia est absente lors de la présentation du continent, alors que celles de l'Ancien Monde et de Khul y apparaissent, pleine page. Hormis cela, le livre déborde d'anecdotes en tout genre, de nouveaux équipements, d'armes et de plans détaillés d'endroits plus ou moins célèbres (la tour de Yaztromo en coupe, le Port du Sable-Noir en double page).

Une belle continuité de gamme, pas indispensable, mais l'équipe de Scriptarium consolide son savoir-faire et confirme sa volonté de produire de la qualité.

Critique écrite en mai 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques