Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Démonologistes

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Encyclopaedia Arcane
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Oriflam
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2003
  • EAN/ISBN : 2-914536-34-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages à couverture souple.

Description

Démonologistes appartient à la collection "Encyclopedia Arcana" ("Encyclopedia Arcane" en version originale), qui regroupe une série de suppléments sur la magie pour les jeux utilisant le D20 System.

Les démonologistes sont les utilisateurs de magie spécialisés dans l'étude, l'invocation et le contrôle des entités des plans démoniaques. C'est un art qui n'est pas réservé aux personnages maléfiques. Après tout, un démon peut être invoqué dans une optique de défense ou de préservation de forces du bien. Toutefois, le contact régulier avec les connaissances requises pour invoquer des démons et avec ceux-ci est un chemin sûr vers la corruption mentale à laquelle bien peu de démonologistes sont en mesure de résister.

Le supplément Démonologistes est ainsi divisé, le nombre de pages indiqué étant celui de la VF :

Introduction (2 pages) : les grandes lignes de la démonologie et du contenu du supplément.

Démonologie, vue d'ensemble (3 pages) : ce qui peut conduire un jeteur de sorts à s'intéresser à l'invocation des démons, la Voie Obscure, les diables, démons et fiélons, et risques liés au contact avec ceux-ci.

Emprunter la voie obscure (6 pages) : trois classes de prestige spécialisées dans la démonologie sont détaillées : le Démonologiste, le Tisseur qui lie la puissance de démons à des objets et le Possédé qui se lie avec des démons par des pactes directs.

L'art de l'invocation, premiers pas (8 pages) : les règles d'invocation et de contrôle de base sont ici étudiées. Avec celles-ci peuvent être invoquées des créatures telles que les dretchs, diablotins, quasits et molosses sataniques.

L'art de l'invocation, le néophyte (8 pages) : l'objet de cette section est la manière d'appeler des démons nommés, les plus puissants résidents des enfers, d'utiliser ensuite l'énergie brute de ceux-ci pour alimenter les pouvoirs magiques propres du démonologiste. Les secrets des invocations de groupe et les dangers liés à cet art sont également discutés.

L'art de l'invocation, la voie obscure (5 pages) : le stade ultime de la démonologie est l'objet de cette partie, avec l'auto-possession, le sacrifice ou l'asservissement d'âmes.

Démons liés (7 pages) : l'enchaînement de démons à des objets est abordé dans cette section, qui traite plus particulièrement de la nature des liens, des anneaux démoniaques, des armures démoniaques, des armes démoniaques, des sceptres et des bâtons démoniaques.

Dons démonologiques (1 page) : les cinq dons réservés aux personnages démonologistes qui sont traités ici sont Changement d'instructions, Renvoi de démon, Contrôle permanent, Invocation rapide et Force de volonté.

Objets magiques (2 pages) : huit objets magiques relatifs à la démonologie sont détaillés dans cette partie : l'amulette de résistance mentale, le masque de dissimulation, l'anneau de contrôle démoniaque, l'anneau d'asservissement démoniaque, les anneaux du Balor, le sceptre d'invocation et la gemme de l'âme.

Aide aux meneurs du jeu (6 pages) : la gestion de personnages démonologistes est abordée, avec des considérations sur l'alignement, pas forcément mauvais, les recherches et études requises des démonologistes et les procédures d'invocation et contrôle, les démons nommés, la possession et les Extérieurs Maléfiques.

Autres races (2 pages) : des considérations sont fournies sur les autres races que les races "civilisées" qui peuvent se livrer à l'art de l'invocation des démons : les Drows, Duergars, Guenaudes, Orques et Gobelinoïdes, Tieflings et Yuan-ti.

Entités démoniaques (10 pages) : après une présentation des grandes familles de démons, de l'emprisonnement des âmes et des composants rituels sont décrits vingt-trois entités démoniaques : Lémures, Diablotins, Dretchs, Quasits, Molosses Sataniques, Cauchemars, Osyluths, Kytons, Chats des Enfers, Barbazus, Erynies, Hamatulas, Succubes, Bébiliths, Cornugons, Gélugons, Vrocks, Hezrous, Glabrezus, Diantrefosses, Nalfeshnees, Mariliths et Balors. Chaque entité fait l'objet d'une description générale, puis sont précisés sa famille démoniaque, les composants de pentagramme et le focalisateur d'invocation. Aucune caractéristique chiffrée n'est fournie.

Notes du concepteur (1 page) : quelques conseils relatifs à l'utilisation des démonologistes sont donnés par l'auteur.

Résumé des règles (1 page) : trois tableaux résument les procédures de recherche, d'invocation et de contrôle.

A noter que tout au long de l'ouvrage, des encarts avec des petites histoires, des proverbes, ou des extraits de grimoires viennent illustrer le contenu des chapitres.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 octobre 2009.

Critiques

mickey  

Démonologiste : où l'art de minimiser les risques. Trois Classes de Prestiges reposant sur l'art d'invoquer, puis de contrôler les démons, et, chose nouvelle, n'étant accessible qu'aux jeteurs de sorts. Le Démonologiste donc, arrive à asservir les plus puissants démons et rendre leurs ordres plus longs (20 mots, pour 3h de présence) ou à les utiliser comme donneurs pour leur sort, pour les XP par exemple. Le Tisseur enferme les démons invoqués dans des objets magiques afin de se servir de leurs particularités : résistance aux énergies, ou au dégâts pour les armures, de feu pour les armes, etc. Le Possédé vend peu à peu son âme pour se faire posséder à longueur de journée tout en gardant le contrôle de son nouveau corps.

Mais gare au retour de bâton : que le démon se libère lors de l'invocation ou de l'utilisation de l'objet et sa vengeance sera terrible ! De la mort pure et simple à l'asservissement permanent : seuls les Enfers vous attendent.

Un très très bon bouquin donc, où les règles sont simples mais prenantes, de la recherche du Nom Véritable aux sacrifices humains, jusqu'aux paladins et prêtres bon, en passant par la vente de son âme. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Voilà le quotidien de ceux qui frayent avec les démons. Cela donne vraiment envie d'en jouer un !

 

Dans la famille Mago je voudrais le Démonologiste. Oriflam continue ses traductions des suppléments Moongose avec cette fois un guide sur nos sympathiques amis accros des forces infernales. Comme toujours la traduction est de qualité, la mise en page dense sans être brouillon, rien à redire sur la forme.

Classes de prestige, objets magiques, composants nécessaires à l'invocation de tel ou tel démon, l'arsenal du parfait petit Démonologiste est au complet dans cet ouvrage de 65 pages. Malgré tout je ne suis pas enthousiaste. Bien que la versatilité du produit soit grande, et adaptable à tous les mondes de jeu, on a l'impression de survoler le thème sans jamais vraiment y entrer. Loin du supplément Evil d'AEG qui nous offrait une nouvelle façon de voir les pactes, c'est un "traité d'école de Magie" qui nous est offert ici.

Pour saupoudrer une campagne d'une note d'exotisme ce supplément sera parfait ; il faudra cependant beaucoup de travail pour en faire un pilier de votre campagne. Cet ouvrage, comme le reste de la gamme, est donc à prendre comme une alternative intéressante visant à différencier des personnages plutôt que comme un catalogue exhaustif des possibilités offertes à ce type de personnages.

Y. Soitiño - Casus Belli n°21

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :