Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

Rulers of the Sky

.

Références

  • Gamme : d20 System
  • Sous-gamme : Aerial Adventures
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Goodman Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2002
  • EAN/ISBN : 0-9712767-3-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 32 pages à couverture souple

Description

Ce supplément générique pour le d20 System est le premier volume de la collection Aerial Adventures, dont l'objectif est de permettre au meneur de jeu de donner une nouvelle dimension à sa campagne en lui faisant gagner les cieux.

La première partie forme une présentation générale des royaumes des nuages (2 pages). Ces royaumes portent bien leur nom, puisqu'il s'agit véritablement de grands nuages solides pouvant accueillir faune, flore, cités et civilisations. Cette section donne différents conseils au meneur de jeu souhaitant les intégrer à sa campagne et lui explique commet créer ses propres royaumes et les peupler.

La deuxième partie est consacré aux races (5 pages). Il commence par introduire trois nouvelles espèces originaires des cieux : les Arachials (créatures arachnéennes intelligentes et voraces), les Aviens (hommes ailés) et les Elfes Célestes. La deuxième partie de ce chapitre se penche sur le cas des races terrestres classiques et leur place dans les cieux.

La troisième partie s'intéresse aux classes de personnage (5 pages). Elle passe en revue les différentes classes de base issues du Manuel des Joueurs et étudie leur place respective dans les royaumes des nuages. Deux nouvelles classes de prestige sont ensuite décrite : le Chevalier des Airs et le Capitaine de Bataille.

Une dizaine de nouveaux dons spécialement étudiés pour les campagnes aériennes sont présentés dans la quatrième partie (2 pages), qui propose également de nouvelles définitions pour certains dons classiques issus du Manuel des Joueurs.

La cinquième partie se penche sur les combats aériens (2 pages). Ils fonctionnent essentiellement comme les affrontements terrestres, mais cette section propose quelques règles supplémentaires concernant l'initiative, l'orientation, l'altitude, les attaques d'opportunité et les chutes.

La sixième partie est consacrée aux navires aériens (6 pages). Après une description générale de leur fonctionnement technique ¿ ils obéissent essentiellement aux mêmes règles que les monstres volants ¿ ce chapitre introduit quelques nouvelles règles permettant de gérer les conflits entre vaisseaux volants, et notamment en ce qui concerne les éperonnages et l'utilisation des armes lourdes. Cette section propose également un système de création de vaisseaux volants et fournit les fiches techniques de trois appareils typiques.

Le septième et dernier chapitre occupe 8 pages et forme un bestiaire présentant huit nouvelles créatures habitant les royaumes des nuages.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Sur un thème aussi évocateur, on pouvait difficilement faire pire que ce livret à la mise en page on ne peut plus sommaire et aux illustrations plus que moyennes.

Les règles proposées ne sont pas inintéressantes, et tentent tant bien que mal de respecter la logique du d20 System. Mais on a l'impression de feuilleter un recueil d'articles épars plutôt qu'un livre de règles cohérent. Les conseils prodigués au MJ sont d'une platitude consternante, et une bonne partie des textes ressemblent à du remplissage. Le système de combat entre vaisseaux volants n'a rien de bien folichon, et les nouvelles races proposées réussissent l'exploit d'être à la fois soporifiques et caricaturales.

A oublier.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques