Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Races of Evernor Part I

.

Références

  • Gamme : D20 - Realms of Evernor
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Silverthorne Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2002
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 61 pages

Description

Cet ouvrage est le premier d'une série de trois volumes décrivant les nombreuses races intelligentes vivant dans le monde d'Evernor, mais que l'on pourra aisément transposer dans tout autre univers médiéval-fantastique reposant sur le d20 System.

Une introduction de 4 pages propose une présentation succinte des Terres Connues d'Evernor, de leur histoire et de leur religion, puis décrit le format utilisé pour la description des différentes races. Ce format comprend les mêmes informations que celui utilisé par le Manuel des Joueurs, agrémenté de renseignements supplémentaires : fréquence de rencontre, particularités historiques et culturelles de la race dans les Royaumes d'Evernor, nouveaux dons, sorts et armes spécifiques à chaque race, exemple de personnage, conseils d'interprétation et idées d'aventure. Chaque fiche est complétée par les commentaires personnels du gnome explorateur Frilf Ottenbaugh, personnage emblématique des Royaumes d'Evernor.

La section principale du livre occupe 52 pages et décrit douze races jouables :

¿ Les Baelstriths sont une race féérique occupant les territoires souterrains d'Evernor. Contrairement à la plupart des fées, les Baelriths sont largement impliqués dans la politique générale du monde, et luttent farouchement pour chasser des royaumes souterrains les créatures maléfiques qui y sévissent.

¿ Malgré leur origine elfique, les Cabarans ont évolué dans une direction radicalement opposée à celle de leurs cousins elfes. Ils composent désormais un peuple sauvage rompu à la survie en milieu hostile. De nature méfiante et indépendante, ils évitent les relations avec les autres races et préfèrent ne compter que sur leurs tribus.

¿ Originaires d'un autre plan d'existence, les Celedhriels sont d'étranges humanoïdes composés de lumière qui considèrent le monde comme un objet d'expérimentation à modeler et transformer. Créés par le dieu Ahlorn, ils sont asexués et n'ont aucun besoin de manger ou boire. Ils partent souvent à l'aventure afin de convertir les peuples qu'ils rencontre et leur faire découvrir la "vraie" foi.

¿ Les Elyriens sont des humanoïdes grâcieux particulièrement respectés par les autres races pour leur immense savoir dans le domaine de la magie et de l'occultisme.

¿ Les Fezrokis sont des humanoïdes puissants dont l'apparence mêle les traits des ours et des bouquetins. Ils vivent en tribus nomades se déplaçant à travers les régions froides et montagneuses. Ils forment une culture simple basée sur la protection de la famille et les petits plaisirs de la vie comme la lutte ou la musique. Leur aptitude à survivre en milieu sauvage en fait d'excellent rôdeurs.

¿ Les Glimjara se distinguent des autres races gobelinoïdes par leur volonté de surmonter leur nature sauvage et de s'intégrer aux autres races civilisées. Leur soif de connaissance en a fait l'une des civilisations les plus avancées des Royaumes d'Evernor.

¿ Les Gnomes Fjurniens n'ont qu'un rapport lointain avec leurs cousins : ce sont de farouches barbares dont la culture repose sur la guerre et les razzias, et qui s'entendent très mal avec les autres espèces de gnomes.

¿ Egalement appelés demi-nains, les Kefgralds sont le résultat des nombreux croisement survenus au fil des siècles entre les nains et les humains. Ils ont hérité de la résistance physique des nains, mais ont adopté la culture optimiste et aventureuse des humains, et se sont répandus dans la plupart des Royaumes d'Evernor.

¿ D'après la légende, les Kroys seraient l'une des races les plus anciennes d'Evernor. Ce sont des humanoïdes décharnés dotés d'un savoir et d'une sagesse largement supérieure à toutes les autres races. Malheureusement, ils en sont conscients au plus haut point, et leur prétention n'a d'égal que leur mépris de l'opinion des autres cultures.

¿ Les Lissks sont des hommes-lézards géants originaires d'un archipel équatorial. Leur taille impressionnante leur permet de s'en remettre presque exclusivement à la violence dans leurs rapports avec les autres races. Leur vie entière tourne autour du combat et leur culture repose sur les rapports de force.

¿ Les Myrronds sont de petits félins bipèdes incroyablement rapides et agiles. D'une nature curieuse et aventureuse, ce sont de grands explorateurs, et ils s'orientent généralement vers des carrières de roublards, de barbares ou de guerriers.

¿ Les Orusks sont une lignée d'orques ayant choisi d'abandonner leurs traditions barbares afin de rejoindre la civilisation. Ils ont toutefois conservé la ruse et les instincts de leurs ancêtres, ce qui en fait des roublards particulièrement redoutables.

L'ouvrage se termine par une série d'appendice proposant une brève présentation des races mentionnées dans le livre mais détaillées dans les autres volumes de la collection, une table des effets de l'âge pour les différentes espèces décrites et une table de taille et de poids.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

Races of Evernor Part 1 est la première publication de Silverthorne Games, et le livre surprend par sa qualité et son sérieux. La description des différentes races est beaucoup plus détaillée que dans bien des production d20 System du même type, et les joueurs n'auront aucun mal à se glisser dans la peau de leur personnage, même s'ils choisissent les races les plus exotiques. Bien sûr des douze races décrites, toutes ne sont pas d'une folle originalité, mais il est désormais difficile de produire un supplément d20 100% original, et ce n'est d'ailleurs pas le but recherché : l'intérêt de ce livre est de fournir des races utilisables dans n'importe quel univers de fantasy, tout en leur ajoutant quelques touches propres aux Royaumes d'Evernor. J'aime bien ce principe, qui permet de "recycler" facilement un supplément.

D'un point de vue technique, le format PDF est rentabilisé par l'utilisation de nombreux signets qui facilitent la navigation et accélèrent la recherche d'information. Le layout est simple et consomme un minimum d'encre, à l'exception des illustrations (d'une qualité fort honnête au demeurant) dont le fond gris aurait pu être évité.

Mon principal regret concernant ce livre est la faible quantité d'informations sur le monde lui-même. La description fournie par l'introduction ne permet pas de se faire une idée précise de cet univers, et malgré les indices fournis par la description des différentes races, le monde d'Evernor reste assez nébuleux, d'autant qu'il s'agit du premier livre paru pour cette gamme. Une carte générale et quelques informations géographiques et politiques auraient été les bienvenues. Malgré tout, une lecture attentive et un peu de gymnastique mentale permettent d'entrevoir un univers riche et bigarré, de toute évidence déjà bien détaillé par l'auteur, et j'avoue attendre avec une certaine impatience la sortie d'un guide de contexte complet sur ce monde.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques