Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Explorer's Handbook

.

Références

  • Gamme : D&D3 - Eberron
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Wizards of the Coast
  • Langue : anglais
  • Date de publication : octobre 2005
  • EAN/ISBN : 0-7869-3691-6
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages en quadrichromie à couverture rigide.

Description

Eberron regorge de lieux hauts en couleurs et de moyens de transport magiques. Ce manuel de l'explorateur leur rend honneur avec des exemples variés utilisables dans n'importe quelle campagne. Le ton est à l'aventure et à l'exploration et des encarts dispensent les précieux conseils de la fondation des Sillonneurs de l'Inconnu (Wayfinder Foundation) : comment survivre en esclavage, comment survivre à un sacrifice rituel, à un crash aérien, etc.

Le chapitre 1, "Travel" (15 pages), est dédié aux voyages et commence par toutes les raisons de ne pas utiliser la téléportation. Les maisons Lyrandar et Orienne proposent un grand nombre de moyens de transport, allant de la caravane au vaisseau volant en passant par le fulgurant. Des tarifs, des distances et des durées de trajet sont données dans des tables pour les principaux lieux de Khorvaire. Une table des événements pouvant émailler un voyage conclut le chapitre.

Le chapitre 2, "Tools of the Trade" (52 pages), est consacré à une analyse pratique des moyens de transport avec les principes de construction et de pilotage des vaisseaux élémentaires, leur manoeuvrabilité, les combats à bord, les risques de libération de l'élémentaire. Les plans détaillés d'un aéronef, d'un fulgurant, d'un galion élémentaire, côtoient des détails sur d'autres vaisseaux y compris un sous-marin expérimental. Les arcanes de la guilde des sillonneurs de l'inconnu et ses conditions d'admission sont révélées. De nombreux détails annexes comme les gardes frontières, ou les faux papiers peuvent pimenter les voyages. Côté classes de prestige, le cataclysm mage explore les mystères d'Eberron quitte à se mettre toutes les puissances à dos, le thunder guide montrera le chemin à toute expédition périlleuse, le windwright captain est un pilote d'élite.

Le chapitre 3, "Points of Origin" (26 pages), décrit de célèbres points de départ d'expéditions comme la tour de la maison Lyrandar, une station de fulgurant, un vaisseau qui voyage entre les plans, un night-club de Sharn qui est le rendez-vous des explorateurs. Chacun de ces points de départ est accompagné d'idées d'aventures.

Le chapitre 4, "Midpoints" (16 pages), décrit des points de passage obligés vers les terres inconnues. Katal Hazath est un des passages vers Khyber, gardé par des githyankis. Mesk est un village des barbares Seren qui gardent les côtes d'Argonessen. Les sceaux d'Aaldrash sont un mausolée des Gardiens du Seuil dans les marches de l'Ombre. Shae Mordrai est une cité mortuaire des elfes d'Aërénal.

Le chapitre 5, "Destinations" (40 pages), est consacré à des lieux légendaires qui peuvent faire la gloire d'un explorateur. Ashtakala est la citadelle des Seigneurs de la Poussière, au coeur des désolations démoniaques. Tout aussi périlleux, un observatoire draconique d'Argonessen est gardé par un très vieux dragon d'or. La caverne aux dracolithes est gardée par les plus sinistres aberrations de Khyber. Seul un fou pourrait braver le bois maudit d'Aërénal pour visiter la citadelle du nécromancien Jeeryth. Pra'Xirek est une cité mythique des géants de Xen'drik. Les monolithes des Quori sont construits par les Inspirés sur tout Riedra. Le monastère de Shalquar est une des dernières lignes de défense des Kalashtar de Sarlonie. Tharkgun Dhak est une citadelle gardée par des géants mort-vivants. Ce bateau qui s'est échoué aux givres félons regorge sûrement de trésors dans ses caves. Au coeur de la jungle de Q'Bara, la citadelle de Haka'Torvhak garde des démons liés par les dragons.

L'appendice (9 pages) donne des pistes pour créer des trésors magiques d'autres civilisations : les antiques objets des géants, les reliques de la civilisation hobgobeline de Dhakaan.

Cette fiche a été rédigée le 5 mai 2009.  Dernière mise à jour le 6 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Voilà un excellent ouvrage qui rend honneur à la gamme Eberron.

Eberron regorge de lieux épiques auxquels l'imagination du maître de jeu a du mal à rendre honneur dans toute leur splendeur. Les exemples qui sont donnés ici sont très inspirés, bien présentés, et vont à l'essentiel.

Les moyens de transport sont traités avec des tables très utiles et c'est la partie du livre qui me sert le plus souvent quand je fais voyager les personnages de ma campagne. Les voyages sont des éléments importants des aventures et peuvent servir à introduire un climat.

Ce Explorer's Handbook fait donc partie de la grande famille des ouvrages qui m'ont inspiré et qui m'ont entrainé dans des aventures, que j'ai rêvées ou écrites. C'est aussi parce qu'il est très bien illustré, il contient la meilleure représentation de fulgurant (train magique) de toute la gamme, et les lieux exotiques sont eux aussi magnifiquement évoqués.

Critique écrite en mai 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques