Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Players Handbook

.

Références

  • Gamme : Castles & Crusades
  • Version : troisième édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Troll Lord Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2007
  • EAN/ISBN : 978-1929474943
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages (papier glacé) à couverture rigide.

Description

Outre quelques corrections typographiques, cette troisième édition du livre de base est identique en tout point à la seconde édition mis à part la nouvelle table des poisons de la classe d'assassin.

L'ouvrage porte la référence TLG 80103, le dernier chiffre représentant le numéro d'impression de l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 7 mai 2011.  Dernière mise à jour le 9 mai 2011.

Critiques

Vermer  

J’ai découvert Castles & Crusades en 2010 en passant sur un forum où un utilisateur y vantait les mérites de ce système simple et fluide.

Je joue plutôt dans le style « jeux d’ambiance » et j'aime les systèmes légers et élégants ; je me procure donc ce fameux Castles & Crusades…

Après quelques pages, la sensation est incroyable : c’est un voyage dans le temps ! Je suis en 1985 en train de lire le manuel des joueurs pour « Advanced Dongeon & Dragon », même l’odeur acre bien particulière de l’encre et du papier me revient en mémoire….

C’est surréaliste de lire ça en 2010, tout y est : les mêmes classes de perso avec leurs tableaux de progression par niveau indiquant les xp à atteindre et les dés de points de vie, les authentiques tableaux du nombre de sorts par niveau, les 9 alignements de Loyal Bon à Chaotique Evil, la classe d’armure etc. On remarquera quelques petits changements mineurs, mais l’âme du dinosaure est bien là avec toutes ses lourdeurs, ses absurdités et ses idiosyncrasies propres aux jeux de rôle des années 80.

On ne peut pas dire que cela soit particulièrement simple ou intuitif, c’est juste ADD, si on connait déjà, effectivement c’est simple, mais c’est bien tout. C'est plus lourd, plus procédurier et plus abscons que la plus part des systèmes actuels…

Franchement, qui veut encore subir les carcans de classes stéréotypées, des alignements, des jets de sauvegardes, d'un système de magie archaïque, etc. ?

En 2010, le jeux de rôle est beaucoup plus mur qu'il y a 25 ans et il y a beaucoup mieux comme système de jeu : plus souple, plus rapide, plus créatif, meilleur pour intégrer des débutants, bref supérieurs en tous points. On pensera à des systèmes comme le d6, le système Basic de Chaosium; en fait à peu près n’importe quoi sera mieux que ce vieux truc poussif…

Bref, Castles & Crusades est atroce et archaïque, cela donne l’impression de voir un vieux jeu VGA en 16 couleurs. J’ai perdu mon temps à lire ce jeu, ne perdez pas le votre…

Critique écrite en mai 2011.

le duke  

Ce livret n'est certe pas luxueux, mais sobrement joli et surtout permet de lancer un jdr heroic fantasy basé sur un système de "classes" très archétypées et donc facile d'accès. Bien sûr, il faudra le compléter du monster & treasure pour vous lancer, ce qui n'est pas trop onéreux, les livres étant même diponibles en "digest" ; de plus un "compagnon book" de 350 pages disponible sur le site de l'éditeur vous offre des centaines d'options de règles...

Bien sûr, il s'agit d'une approche old school, mais le jeu se concentre avant tout sur l'exploitation de l'imaginaire des joueurs pour en chasser les aspects techniques parfois chronophages.

Cette approche plus minimaliste se révèle, au niveau des parties, beaucoup plus "jouable" que le système 3.5 (moins de jets de dés, temps de création de perso plus courte) tout en préservant le goût du med-fan à la Donjon des années 80...

En effet, le système est basé sur la première édition de Donjons et Dragons en gommant les lourdeurs pour garder les qualités (survival game, combats, monstres, objets magiques, donjons, classes, races, sorts,..).

Surtout, le jeu contribue sobrement à l'explication du jeu de rôle "sur table" notre hobby, d'un point de vue technique et sur l'importance de l'imaginaire et de l'histoire sur les règles.

Critique écrite en août 2011.

Deux-Têtes  

Un système de règles très sympathique, pour faire du donjon old-school sans les lourdeurs de AD&D. Alors oui, on retrouve classe d'armure, niveau, xp, jets de sauvegarde et tutti quanti, mais épuré et modernisé, sans les sous-systèmes bizarres de l'original.

Mais pourquoi seulement 3, alors ?

Pour les dessins, vraiment pas inspirants. C'est ni old-school rigolo à la Otus, ni med-fan  ébouriffé-manga à la Pathfinder, c'est juste moche. On a des chevaliers qui ressemblent à Ken (de Barbie), des armes dont le manche a l'épaisseur d'un stylo bille, une cleric avec un petit casque ailée comme Astérix... Ca fait pas envie, tout ça... Boum, 2 points en moins à la note ! (j'e deteste vraiment ces dessins)

Sinon, détail rigolo, le manuel a une odeur très marquée de vieux grenier. Moi j'aime bien, je le renifle goulument pendant que mes joueurs comptent leur xp, mais ça ne plaira pas forcement à tout le monde...

 

 

 

Critique écrite en janvier 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques