Contenu | Menu | Recherche

Restez sur vos gardes, ne faites confiance à personne, gardez vos dés à portée de main

Monsters & Treasure

.

Références

  • Gamme : Castles & Crusades
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Troll Lord Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : juillet 2005
  • EAN/ISBN : 1-931275-61-0
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 128 pages à couverture rigide

Description

Présenté comme le second livre de base de Castles & Crusades avec le Player's Handbook, ce livre contient le catalogue de base des monstres, ainsi que des règles sur les différents trésors, magiques ou non. Il reprend le titre du premier ouvrage de ce genre, présent dans la boîte du Dungeons & Dragons original.

La partie consacrée aux monstres débute par une introduction qui présente les caractéristiques des monstres, puis décrit la méthode de création de nouvelles créatures. Les normes de présentation des monstres ressemblent à celles de la première édition de AD&D, avec quelques nouveautés. A la manière du d20 System, les dés de vie sont exprimés selon un type de dé, par exemple 4d12 ou 5d10. La classe d'armure est "inversée" et suit le modèle du d20 System en devenant croissante. Les "compétences" globales de la créatures sont exprimées comme des "caractéristiques primaires" à l'instar des PJ de Castles & Crusades. Néanmoins, au lieu de s'appuyer sur les six caractéristiques, elles ne proposent que quatre options : physique, mental, les deux, ou rien.

Les monstres, traités en 78 pages, vont de l'Aboleth au Zombie, en passant par le basilic, les dragons et autres gnoll ou hobgobelin. Ils proviennent des manuels classiques de AD&D, issus du Monster Manual, du Fiend Folio ou encore du Monster Manual II. Ils sont mis à jour en s'inspirant de D&D3, avec éventuellement quelques différences dans leurs capacités. Les exceptions sont : le ver des glaces apparu avec D&D3, l'oeil prismatique (prysmal eye) et le ver de tavis (tavis wyrm) destinés à servir de palliatifs au tyrannoeil et au thoqqua non couverts par la licence OGL, le marionnettiste (fleshcrawler) et le naga spectral (ghost naga) qui sont de nouvelles créatures. Le limon vert (green slime) est redevenu un monstre alors que dans D&D3 il n'est qu'un obstacle inerte cité dans le Guide du Maître. Le hurleur a été rebaptisé : il se nomme "screecher" et non plus "shrieker".

La seconde partie du livre est consacrée aux trésors. Elle commence par des explications générales, puis donne les règles de création d'objets magiques, de comportement des objets intelligents et de gestion de domaines. La suite du chapitre est essentiellement une liste détaillée d'objets magiques ou extraordinaires, de puissance variée, avec les tables aléatoires correspondantes. Après un rappel sur l'acquisition d'expérience, un appendice donne les règles de fabrication de poisons.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Knightshade  

Le Manuel des Monstres et des Trésors "officiels" de Castles and Crusades, complément indispensable au Manuel des Joueurs. L'ensemble est sobre, classique, fonctionnel.

Dans la première partie, environ 150 monstres sont décrits, sans compter les sous-catégories d'un même monstre. La plupart des monstres bénéficient d'une illustration, de bonne facture, en noir et blanc, budget oblige.

Dans la seconde partie, sont recensés tous les trésors (magiques et non magiques) dont peuvent rêver les joueurs. Avec ce manuel, je redécouvre le bonheur de préparer des rencontres pour mes scénarios, sans avoir à me prendre la tête avec les Dons, les Compétences, ou les Facultés Spéciales à tiroir (qui demandent moult jets de dés et exigent de se référer aux alinéas des autres livrets de règles à chaque utilisation) !

Le Manuel des Monstres et des Trésors complète donc efficacement le Manuel des Joueurs de C&C, en gardant le même esprit : simple et pratique ! Toutefois, je ne mets que 4, car il manque aux monstres la touche d'originalité qui fait la différence, et que l'on trouvait par exemple dans le Fiend Folio de D&D (le vrai, celui de la première édition...).

soner du  

Voilà donc le livre qui sert de catalogue pratique au MJ, pour les monstres et les objets. Il s'agit d'une sorte de remix du Manuel des Monstres et du Guide du Maître de D&D, donc un ouvrage a priori plutôt aride, bien moins intéressant que le Players Guide. Pourtant pas mal de choses éveillent l'intérêt : plusieurs monstres ont quelques capacités surprenantes (et sont légèrement différeents de leur équivalent D&D), et les quelques nouveaux monstres sont vraiment sympa.

Je regrette un peu la disparition de certains monstres à cause des contraintes du SRD (les flagelleurs mentaux, les tyrannoeils, les yuan-ti...) mais c'est pour des raisons purement légales. En revanche, je trouve très bien qu'il n'y ait quasiment pas de diables ou de démons : ces créatures prennnent en général bien trop de place, au détriment de créatures plus utilisables en donjons.

Au niveau des trésors, rien à dire, on y retrouve les grands classiques de D&D et les tables sont pratiques à lire. Mon regret se situera au niveau des illustrations : on n'en trouve pas pour tous les monstres (ce qui est parfois gênant), elles sont de qualité inégales et souvent de très belles illustrations sont de trop petites taille pour pouvoir les apprécier...

Globalement, voilà un complément très utile pour Castles & Crusades. Il possède les qualités et les défauts de ses équivalents (A)D&D, et les concepteurs du jeu en ont fait un bon outil, pas très sexy mais bien pratique pour peaufiner ses créations personnelles ou pimenter une aventure.

Shaman Chat  

Alors je note 4, allez, compte tenu du prix. Les gros regrets sont comme mes camarades qui ont déjà critiqué :
- Ca manque de certains monstres, mais ce sont des raisons légales ;
- C'est pas toujours excellent au niveau des illustrations et surtout tous les monstres ne sont pas illustrés.

Mais force est d'avouer que si votre intention est de ne pas vous prendre la tête et d'avoir vite des infos et de quoi créer des objets magiques, l'objet remplit son ouvrage. Difficile d'en dire plus.

Mais je suppose que vous vous amuserez sans doute comme tous ceux qui l'ont essayé à tirer quelques objets magiques aléatoires. C'est assez une source de rigolade parfois : mes joueurs n'aiment pas les pierres ioniques, et ils en ont eu plein.

Bref. Le manuel de base, le monstre et l'écran et vous avez de quoi vous amuser longtemps, des dioux.

Tchac  

Qu'il est bien fait ce petit bestiaire ! Certes il est classique, mais c'est le parti-pris de Castles and Crusades ; certes il est maigre par rapport à certains de ses concurrents, mais tout est utilisable tout de suite et rien n'est inutile !

Les illustrations, du même artiste que le livre de base, m'ont plu et contribuent à l'homogénéité du jeu. On aurait aimé en avoir plus, plus grandes, mais l'ouvrage aurait été moins pratique à manipuler en jeu.

Avec cet ouvrage, il est même possible de donner vie à ses propres créations, et donc, d'adapter les entités d'autres jeux qui vous ont plu (p. ex. les chiens du Dharzi de Stormbringer).

Je ne mets pas 5 car il ne renouvelle pas le genre du bestiaire mais il reste très bon.

ledav  

Enfin, après 30 ans de sorties successives de guide du maître et manuel des monstres pour toutes les versions de D&D, les gens de Troll Lord ont eux compris qu'un seul livre suffisait.

Et voici donc en un livre de 125 pages les seules informations dont a besoin le maître de jeu en dehors de celles qui sont dans le player : les caractéristiques et descriptions des monstres et des objets magiques (les objets magiques étant toujours les seules pages que je consultais dans le Master guide de donj').

De fait, malgré l'austérité de l'ouvrage (mais ce n'est qu'un bestiaire et une liste d'objets magiques) je mets 5  car avec le player cela vous donne toutes les informations nécessaires en 250 pages pour jouer du médiéval fantastique old school.

 

Critique écrite en mai 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques