Contenu | Menu | Recherche

C'est méchant un Grog

Festival of the Damned

.

Références

  • Gamme : Ars Magica
  • Sous-gamme : Ars Magica - 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Atlas Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1991
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages à couverture souple

Description

Ce scénario est la suite de "Ghoul of Saint Lazare", paru dans le recueil Tales of the Dark Ages, mais il peut également être joué indépendamment. Les mages sont invités dans le tranquille village de Vézay pour fêter Pâques. Ils seront y entraînés dans une enquête où leur âme immortelle sera en grave danger...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Jérôme Darmont  

FotD est vraiment un scénario excellent et tout bonnement mon meilleur souvenir de MJ (je joue depuis 1984). Tout y est ! L'ambiance du petit village de Vézay est superbement rendue, puis la tension monte au fur-et-à-mesure que l'enquête des personnages progresse. Le surnaturel, sous la forme de tentations liées aux sept péchés capitaux, est introduit de manière subtile et ne se révèle dans toute sa force qu'au final. Dans cette trame, les personnages sont libres et confrontés à des PNJ crédibles.

Que vous dire de plus ? C'est vraiment une super-enquête, un super-ambiance. La quintessence d'Ars Magica.

Juste un détail : une option du scénario prévoit la possibilité d'un combat avec un démon. Evitez de la choisir, cela rallonge le scénario inutilement et brise un peu l'ambiance oppressante et mystérieuse.

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

J'ai déjà eu le plaisir de faire jouer 2 fois ce grand classique, et c'est toujours le bonheur ! Le thème est excellent, les intrigues secondaires sont bien dans le ton elles aussi, et la référence aux sept péchés capitaux est tout à fait médiévale, et subtilement amenée. Quand les joueurs comprennent que c'est de ça qu'il s'agit, quand ils comprennent que l'enjeu qui motive les démons n'est pas l'âme de quelques paysans mais celle des mages... C'est un grand moment de jeu.

En plus, tout le scénario comporte des petits et grands problèmes moraux, qu'ils vont devoir affronter. Les faiblesses se paieront cash !

Le déroulement des événements est assez linéaire mais finalement flexible : on peut déplacer les rencontres d'un jour à l'autre, le tout c'est de se tenir à la durée de la semaine sainte.

Et le final est excellent, pas seulement la bagarre mais aussi le grand moment de stress quand l'adversaire annonce sa victoire... De quoi les mettre dans leur petits souliers.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques