Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Horror Stories From the Red Room

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

LIvre de 104 pages à couverture souple.

Description

Les monographies de la Miskatonic University Library Association (MULA) étaient des suppléments publiés durant les années 2000, dont Chaosium ne prenait en charge que la publication et la distribution, le plus souvent via des systèmes d'impression à la demande (un même supplément peut ainsi exister avec des reliures différentes tout en étant strictement identique autrement, du fait d'avoir été produit par deux prestataires différents). L’auteur (ou les auteurs) se chargeaient de la mise en page, des illustrations, ainsi que du travail de relecture et de correction. Cette formule permettant à Chaosium de continuer à proposer des suppléments tout en réduisant les coûts au maximum.

La série des Halloween Horror publie les scénarios vainqueurs du concours annuel organisé par Chaosium sur le site yog-sothoth.com pour cette fête. Ce volume regroupe les lauréats du concours 2012, et s'ouvre sur 4 pages contenant le titre, les crédits et le sommaire (dont la numérotation des pages est complètement fantaisiste).

Dear Ladies (11 pages, par Hugh Jesseman) voit un investigateur chargé de rendre visite à la vieille tante Jane pour Halloween, ce à quoi il ne peut échapper... Une fois sur place avec ses amis, il trouve sa tante dans son grenier, enfermée dans un pentagramme de sa création. Elle peut lui expliquer qu'elle a voulu essayer un livre qu'elle a trouvé en invoquant un ange pour remédier aux maux de ses nombreux chats mais qu'elle a fait une erreur, et qu'elle est maintenant coincée là tandis qu'un démon se promène dans sa maison...

Horror Stories from the Red Room (17 pages, par Simon Yee) prend pour cadre San Francisco. La Chambre Rouge était un lieu où se réunissaient des auteurs et conteurs pour échanger des histoires d'horreur. Les investigateurs sont engagés par la famille qui possède la bâtisse où se trouvait cette Chambre Rouge : Ils souhaitent procéder à une vente d'objets de la maison et souhaitent des renseignements sur la vie et l’œuvre d'un peintre dont ils possèdent quatre toiles appelés les Rêves en provenance de la Chambre Rouge. Leur enquête leur permettra de croiser quelques célébrités (Randolph Hearst, Clark Ashton Smith...) comme de découvrir un cinquième tableau dans la même série...

The Inheritance (11 pages, par Padraic Barrett) voit des investigateurs engagés pour réunir des faits concernant la disparition d'un riche reclus nommé Reginald Clarke, survenue sept ans plus tôt en 1914, afin de pouvoir le faire légalement déclarer mort et de permettre à ses héritiers d'entrer en possessions de ses biens. L'exploration de sa demeure va cependant leur donner sur la nuit de sa disparition probablement plus d'informations qu'ils n'en auraient souhaité...

His Pleasant Dream was Shattered (10 pages, par Oscar Rios) tourne autour d'un naguère respectable citoyen d'Arkham. Naguère car depuis quelques années, Appley ne dessaoule pratiquement pas, donnant très régulièrement de grandes parties chez lui et en profitant pour emprunter une voiture pour faire un tour. Jusqu'à ce jour où il a causé un accident. Les investigateurs sont engagés pour faire en sorte que Appley ne soit pas condamné ni interné, et si possible qu'il sorte de son état d'ivresse permanente. Et pour cela il leur faudra probablement remonter à la cause première de son problème avec l'alcool.

Northanger Abbey and a Necronomicon  (16 pages, par John A. Almack) est un pastiche imaginant ce qu'aurait pu être une des œuvres de Jane Austen si celle-ci, née plus tard, avait pu bénéficier d'une révision par H.P. Lovecraft. Les PJ seront donc les invités au dîner d'annonce de fiançailles de James Morland et Isabella Thorpe. Celui-ci va être donné dans l'Abbaye de Northanger. La soirée va donc être l'occasion de romance, de confrontations entre personnes de classes sociales différentes, d'orage aussi gothique que possible et probablement de quelque horreur sans nom issue des songes du Maître...

Splatterpunks (14 pages, par Jeff Woodall) est une aventure située dans les années 1980, reprenant les thèmes de films de l'époque où une troupe de petites créatures maléfiques viennent semer le chaos et le destruction dans une petite ville tranquille. En l'occurrence, un groupe d'ados (les Splatterpunks du titre) vont tenter une expérience qui va avoir des conséquences inattendues et dévastatrices. Le scénario prévoit, dans la lignée des films Amblin, de jouer un groupe d'adolescents et propose des prétirés pour ce faire - même s'il prévoit des suggestions pour utiliser les personnages habituels des joueurs.

Tree Maidens of Bingen (18 pages, par Joseph M. Isenberg) est une aventure pour Cthulhu Invictus prenant pour cadre la région rhénane au cours du deuxième siècle de notre ère. Les PJ se retrouvent dans la ville de garnison de Moguntiacum (Mayence), intercalée entre les tribus germaines de part et d'autre du Rhin, Les barges remontant ou descendant le rivière ont récemment été attaquées et plusieurs perdues. Il va revenir aux PJ de découvrir qui est en cause et y remédier.

Le livret se termine sur trois pages de publicités.

Cette fiche a été rédigée le 10 février 2019.  Dernière mise à jour le 12 février 2019.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.