Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

For Faerie, Queen & Country

.

Références

  • Gamme : Amazing Engine
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1993
  • EAN/ISBN : 1-56076-591-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre broché de 128 pages à couverture souple, accompagné d'une carte en couleurs de la Grande-Bretagne et d'une carte noir et blanc de Londres.

Description

For Faerie, Queen and Country fut le premier livre d'univers à être publié pour Amazing Engine. Il met en scène des aventures qui se déroulent dans une Grande-Bretagne victorienne alternative, dans laquelle les fées existent et ont une place importante dans le monde. Cet univers de jeu est à rapprocher avec celui de Castle Falkenstein.

Le livre est organisé en trois parties distinctes. Dans un premier temps, des règles de création de personnage viennent compléter celles qui avaient été fournies dans le System Guide, et des règles de combat sont fournies, en même temps que des lignes directrices quant aux habitudes de l'époque en ce qui concerne les armes à feu. Quelques pages sur les récompenses et l'expérience complètent cette première partie en fournissant une liste de médailles, de titres et d'honneurs qui peuvent être accordés aux PJ pour services rendus à la Nation. Un chapitre sur la magie fournit les règles complètes de cet art, avec quelques exemples de sorts et des règles pour en créer de nouveaux.

La deuxième partie du livre est intitulée "Peak-Martin's Index of Faerie". Il s'agit d'un catalogue exhaustif des êtres féériques, depuis la Banshee jusqu'au Will-o'wisp (feu follet). Les caractéristiques de toutes ces créatures sont fournies, en même temps que leur description, leurs pouvoirs et leur mentalité. Cette partie inclut également des informations sur la société féérique : Seelie Court, Unseelie Court, Tir Nan Og, etc.

La fin du livre est consacrée à la géographie de la Grande-Bretagne et aux us et coutumes de la société victorienne. Celle-ci est particulièrement détaillée et on trouve notamment des informations sur l'argent, la vie à la ville et à la campagne, les moyens de transport, les dernières avancées scientifiques, la politique, la criminalité et sa répression, la place de la femme dans la société ainsi qu'un guide pour parler l'anglais comme un bon victorien...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Sherinford  

Voici probablement un des jeux de rôle de ma bibliothèque qui m'a été le plus utile, et pourtant... je n'y ai jamais joué !

Je m'explique : même si le système d'Amazing Engine n'a rien de très original, (la fin de) ce supplément est une excellente source de renseignements sur l'époque victorienne, que vous maîtrisiez Cthulhu by gaslight, Castle Falkenstein, Maléfices, Space 1889 ou même Victorian Vampire. La carte de Londres sera également très utile aux maîtres de jeux qui maîtrisent des scénarios qui ont pour cadre cette ville.

Bref, si vous êtes un fan de l'époque victorienne, que vous comprenez l'anglais et que vous trouvez ce supplément en occasion pour quelques euros, chose assez commune vu le faible succès de cette gamme, n'hésitez pas à l'acheter : il vous rendra bien des services.

Jérôme Darmont  

Je dois avouer que je n'utilise FFQ&C que comme un supplément pour Château Falkenstein, et non comme un jeu en tant que tel, mais je le conseille néanmoins vivement. Si je l'avais acheté au moment de sa sortie, c'est peut-être Falkenstein que j'utiliserais comme supplément.

Ce petit bouquin est effectivement bien fichu, avec plein de trucs à piquer. La création de perso propose notamment des types de persos typiquement victoriens facilement recyclables. Les titres, médailles et autres honneurs disponibles à l'époque peuvent également donner de la couleur à une campagne. Le bestiaire féerique est aussi très fourni, mais quel dommage qu'il ne soit pas illustré !

Finalement, le chapitre sur les hauts lieux mythiques de l'Angleterre est peut-être un peu court, mais celui sur la vie quotidienne rattrappe largement le coup. Tout y est, des prix des denrées de tous les jours aux partis politiques de l'époque, en passant par le crime et des guides de prononciation fort sympathiques ("about" se dit "aboot" en écossais, par exemple). Quelques personnages célèbres complètent le tableau, ainsi qu'une carte tout en couleurs magnifique.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques