Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Art de la Magie

.

Références

  • Gamme : Agone
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : mai 2000
  • EAN/ISBN : 2-84476-043-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livre à couverture souple de 160 pages

Description

Cet ouvrage se compose de trois parties distinctes. La première livre à l'Eminence Grise les outils nécessaires pour intégrer dans ses scenarii les merveilles héritées des Muses et de la Flamboyance, cette période mythique où tous les hommes étaient Inspirés. Sont abordés :

Les "vestiges", les trésors architecturaux.
Les "sanctuaires", les lieux cachés où sont ancrés les génies.
Les arts magiques.
L'architecture ésotérique et l'Ordre de l'Equerre.
L'"éclat", la forme matérielle et pure de l'essence magique des Eternels.
Les artefacts.
Le Cryptogramme-magicien, avec le détail de sa structure interne.
La chorégraphie, la technique qui permet de manipuler plusieurs danseurs de façon coordonnée.

Un scénario intitulé "Pavane pour un défunt", qui mettra les joueurs en contact avec le Cryptogramme-magicien à Lorgol, complète cette section.

La seconde partie, intitulée "le cahier des mages", est une description des obédiences qui composent le Cryptogramme-magicien, et inclut des sorts supplémentaires.

Enfin, la troisième partie, "le cahier des Harmonistes", décrit les quatre arts magiques en livrant de nouvelles œuvres, et lève le voile sur deux arts secrets : l'union (la réunion de plusieurs harmonistes) et la fusion (la combinaison d'arts différents).

Ces deux dernières parties abordent des aspects techniques, et pourront donc être consultées par les joueurs.En complément de ce matériel, on trouvera en introduction la suite de la nouvelle de Mathieu Gaborit (initiée dans "les Cahiers gris" et dans "le Bestiaire"), et en annexe une liste complète des sorts et des oeuvres.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Tout sur la Magie et l'Accord ! Ce supplément est indispensable à l'Eminence Grise, même si quelques aides de jeu supplémentaires auraient été les bienvenues (par exemple sur les Fées Noires). En effet, le livre de base n'est pas assez détaillé sur ces sujets, qui ont besoin de longs développements. La magie occupe une place centrale dans Agone, et elle est très différente de celle d'autres jeux médiévaux-fantastiques.

Un supplément à acquérir en même temps que le livre de base.

anonyme  

Encore une fois un peu déçu...

Bien pour la présentation de l'équerre et du cryptogramme, les sanctuaires sont au même niveau que la gestion des domaines des cahiers gris (moyen). Ceci dit la chorégraphie a du faire hurler de rire beaucoup de monde, pas de méthode pour que les danseurs apprennent des nouveaux sorts, les sorts sont loin d'être bouleversants, etc. Un supplément indispensable mais moyen au niveau de la qualité, comme tous les suppléments de cette gamme.

Le scénar est vraiment bien

Keorn  

Tout ce qu'on a besoin d'avoir sur la magie de l'Harmonde !
Indispensable!!!

centresprit  

Sans aucun doute le supplément le plus attendu depuis son annoncée à la parution d'AGONE il y a quelques mois. Sa publication a été retardée plusieurs fois dans un souci de réadaptation aux demandes des joueurs et des EG et de qualité du produit final. Bon. Nous estimons de notre côté que c'est une réussite... à quelques détails près peut-être, sur lesquels on reviendra en fin de critique.

Par le menu :
- Troisième épisode de la nouvelle à suivre de Mathieu Gaborit, sous le titre "Au vent de Keshe".
- Premier livre : l'art du monde. 53 pages de descriptions à couper le souffle sur les Vestiges, les Sanctuaires, les Arts magiques, l'Architecture ésotérique, l'Eclat, les Artefacts, le Cryptogramme-magicien, la Chorégraphie. Conclu par un scénario magistralement orchestré par Xavier Spinat : "Pavane pour un Mage défunt".
- Second livre : Le Cahier des Mages : Une description détaillée de la psychologie des trois obédiences du Cryptogramme-magicien, avec un profil type pour les trois, de nouveaux sorts (22 jornistes, 24 éclipsistes et 24 obscurantistes), et des Avantages et Défauts propres aux Mages.
- Troisième livre : Le Cahier des Harmonistes : 43 pages sur les Harmonistes avec une description détaillée de la pratique de chaque Art, les Arts Secrets avec l'Union et la Fusion, de nouvelles Oeuvres (avec en moyenne 8 nouvelles Oeuvres par voie et / ou Art pratiqué), et des Avantages et Défauts propres aux Harmonistes.
- En Annexes, la liste des Sorts et Œuvres et leurs caractéristiques générales (Seuil, obédience, Portée, Durée, Zone, etc.)

Difficile de décrire de manière succincte la richesse de ce supplément, car le propre de sa qualité implique qu'on ne puisse en résumer la teneur en quelques lignes. Tout d'abord, il convient de dire que c'est un supplément indispensable à la maîtrise d'AGONE. On ne peut pas faire jouer durablement la grandeur de la quête des Inspirés sans avoir la connaissance de ce qui fait l'essence même de l'Harmonde : une magie vivante, basée sur les Arts ou sur un contact direct avec une de ses créatures les plus fascinantes : les Danseurs. C'est à cette découverte-là que nous invite l'Art de la Magie, et le voyage est des plus savoureux. A préciser tout de même : l'Art de la Magie n'aborde aucun sujet en rapport avec la démonologie, ou les Oeuvres Perverties. Juste de la Magie "propre".

Le Premier Livre regorge d'informations inédites, les moindres n'étant pas les règles permettant de jouer l'éveil d'un Génie et l'investissement des Inspirés dans un Sanctuaire. On y découvre les différentes personnalités qui peuvent être données à un Génie, l'apparition progressive des Harmoniums où les Inspirés pourront découvrir les Arts dans des conditions idylliques, et la capacité des Sanctuaires à engendrer des Flammes nouvelles qui peuvent être attribuées par les Inspirés à des Ternes de leur choix. Grandiose ! Ajoutez à cela la description de l'Architecture ésotérique et de l'Ordre mystérieux de l'Equerre, de ses enjeux, de son histoire, et de sa hiérarchie (avec de nouveaux Avantages et Défauts pour les nains) ; des informations supplémentaires sur l'Eclat, avec la présentation des Alchimistes extracteurs d'Eclat, et le développement de la notion d'accoutumance ; les règles de création pour les Artefacts, la description politique du Cryptogramme-magicien, avec l'exposé des sept Codats, la description des onze Demeures, le détail des Charges et la présentation de la Chorégraphie, et vous aurez une idée de ce que le premier livre vous réserve. Franchement, c'est du concentré brut d'informations. A l'exception de la partie consacrée aux Vestiges que nous avons trouvée quelque peu légère par rapport aux autres, le reste évite la redite sur ce qu'on savait déjà et apporte vraiment des précisions qui paraissent après coup indispensables pour exploiter au mieux la magie de l'univers d'AGONE (dans tous les sens du terme).

Le Second Livre développe la psychologie des trois obédiences du Cryptogramme-magicien, en traitant pour chacune d'entre elles les questions de la corruption, de l'accoutumance à l'Eclat et des interactions avec l'ensemble du Cryptogramme. Cet affinement des archétypes proposés par le livre de Base était nécessaire pour préciser quelque peu les profils et les enjeux des mystérieux pratiquants de l'Emprise. Il est un peu dommage que les descriptions soient sans réelles surprises et ne remettent pas en question les a priori qu'on pouvait avoir sur les obédiences.

Enfin, le Troisième Livre est consacré aux Arts et développe les mêmes objectifs que le second appliqués aux Harmonistes. Avec en plus un aperçu des Arts Secrets, et notamment l'Union (réunion de plusieurs Harmonistes du même Art pour l'interprétation d'une même Oeuvre) et la Fusion (mélange de différents Arts, dont le très séduisant Cantos nous est donné en exemple. Mais... Est-ce que ça ne nous rapproche pas un peu du Masque tout ça, hum ?)

Enfin, un aperçu du scénario "Pavane pour un Mage défunt". Dans la lignée des scénarii précédents des suppléments d'AGONE, il y a là encore un désir affiché de mettre à la disposition des EG un Drame qui soit dans le ton de l'ensemble du supplément. Ici, c'est au sein du Cryptogramme-magicien que vont se retrouver plongés les Inspirés, pour résoudre une enquête des plus épineuses au milieu des ombres des Mille Tours de Lorgol. Difficile d'en dire davantage sans vous dévoiler le sel de l'intrigue, dont il vaut mieux ne pas savoir un mot si vous allez en être la consentante victime !

Visuellement, l'Art de la Magie est un retour aux tons chauds de la couverture du Livre de Base (ça tombe bien, ils sont indissociables dorénavant !), et confirme la charte graphique des suppléments de la Gamme, dont la couverture présente une fois encore un sujet encadré de figures antinomiques. Si les vernis de couverture avaient la bonne volonté de tenir en place, le résultat du tableau présenté par tous les suppléments mis côte à côte serait un pur régal pour les yeux ! On salue également le retour de Gérard Trignac pour la double page d'ouverture, somptueuse, comme à l'accoutumée, comme le sont les illustrations intérieures de Boris Courdesses, Sophie Guilbert et Christophe Swall.

One Eye Pied  

Que de bonheur !
Enfin ce supplément que tout le monde attendait ! Tout ce qu'il contient est très bien, mais je trouve qu'à vouloir toucher trop de sujets, on manque un peu d'infos sur pas mal de point.
Et les règles sur les danseurs ? Et l'architecture ésotérique ?

Bref plein de petits manques qui, à défaut de rendre le supplément mauvais, agacent quelque peu...
De plus, les règles sur la chorégraphie, tant attendue par les lecteurs des chroniques crépusculaires, m'ont semblées peu cohérentes (plus on a de danseurs plus c'est facile !!).

Mais on sent tout de même une réelle envie de faire découvrir un maximum de choses sur l'Harmonde, et les portes sont ouvertes pour les créations personnelles...... et les autres suppléments ;)

Quoi qu'il en soit, rien que pour les détails sur le cryptogramme et l'équerre, ce supplément devient vite indispensable a toute EG gérant un magicien.

C'est à dire toutes, non ?

Fab  

Un peu de tout et pas assez d'essentiel. Voilà le résumé de ce supplément en ce qui me concerne.

En particulier, quelque chose m'énerve énormément : la richesse de l'Emprise telle que lue dans "les Danseurs de Lorgol", qui apparaît comme un long travail de symbiose entre le mage et son danseur, ne transparaît absolument pas dans le jeu (que ce soit le livre de règles ou ce supplément). En conséquence de quoi on a des mages qui lancent des sorts classiques (illusion, mur végétal, boule de feu, ...) en utilisant des artéfacts (car c'est bien là le sort réservé aux danseurs, non?). C'est dommage, mais facilement surmontable en cours de jeu. Il suffit juste d'imposer aux joueurs de créer eux-mêmes leurs sorts (nom, effet, ...), et de miser gros sur la magie intuitive. Ce qui rend l'Art de la Magie caduque! Et ce n'est pas les petits plus qui vont aider (ouah, la Chorégraphie! Quatre danseurs? Allez, hop! Quatre fois plus d'effets! Quelle imagination!!!)...

Les Arts Magiques, c'est tout pareil. Finalement, un pratiquant des Arts Magiques n'est rien d'autre qu'un mage déguisé. Point. Une fois de plus, on était en droit d'attendre autre chose de plus subtil.

Côté background, il y a des choses bien intéressantes quand même (organisation du cryptogramme, l'Equerre, les détails sur les différentes familles d'Harmonistes, ...), mais qui auraient mérité d'être bien plus approfondies.

Conclusion : vous aimez les règles à foison, c'est tout bon. Ce n'est pas mon cas, et je m'attendais à autre chose, ce qui explique ma note un peu sévère. Je considère que l'équipe peut beaucoup mieux faire (l'Art de la Conjuration l'atteste, même si l'équipe n'est plus tout à fait la même).

bepher  

L'art de la magie en rajoute une couche sur un des aspects les plus importants d'Agone. Ce supplément est plein de choses utiles: création d'artefact, structure du cryptogramme magicien, relations des harmonistes entre eux...

Je regrette juste le manque d'approfondissement sur la nature des danseurs, et les problèmes d'organisations soulevés par 2d+3 (le début a la fin...)... et ça manque aussi un peu de mini-révélations, de grosses surprises...

Cependant, ce supplément est des plus utiles, est bien foutu, et en plus est accompagné d'un scénar intéressant.

JyP  

J'attendais beaucoup, sans doute trop, de ce supplément sur la magie. Il faut dire que je suis fan d'Ars Magica avant d'être fan d'Agone, ce qui explique en partie ma déception. En effet, suite au livre de base, il était évident que la magie nécessitait un bon développement.

Mais ce livre se contente de développer les aspects du background esquissés auparavant, sans enrichir lui-même le background relié à la magie. Tous les aspects de simulation grâce aux règles sont couverts, mais venant d'Ars Magica j'aurais pu en faire autant vu la simplicité des mécanismes proposés.

Bref, cela manque cruellement de background et de variété !

Mitsuaki  

Un suplément sur la magie. Chouette ! La présentation du cryptogramme magicien et de l'Equerre est bienvenue, quoique j'en aurais voulu plus pour l'équerre (jamais content ;) La partie sur les sanctuaire est moyenne. En fait, elle prend tout son sel et toute son ampleur avec le sanctuaire et les ajouts de règles parue dans la gazette de l'Inspirés #1, supplément PDF vendu par le défunt Multisim (ce sanctuaire là, est génial et donne vraiment envie de le mettre en place. Mais je mégare...)

La choregraphie. Hum. C'est... léger. Bourin, certe, mais léger. Je n'ai pas tellement acroché. Les nouveaux sorts sont moyens. et surtout, il manque toutes la partie sur la magie corrompue et sur le danseurs. Pour cela, allez voir sur le centresprit, recueillir les documents la dessus .Le scénarios en fin de livret et bien.

En gros, un supplément quasi indispensable, mais qui ne traite malheureusement pas tout, et ne va pas tellement en profondeur. Vu comme la magie est spéciale dans Agone, je me serais attendu à mieux. (Attention, ce n'est pas mauvais non plus, hein !)

 

Les Muses sont source de toute chose en Harmonde. Je l'invente pas, c'est écrit sur la quatrième de couverture de ce supplément! C'est dire l'importance de la magie dans le monde d'Agone. Et de fait, c'est vrai que la magie tient une place prépondérante dans cet univers.

En cela le jeu respecte bien l'esprit des romans de Mathieu Gaborit. Toute la question était de savoir comment les concepteurs de Multisim allaient s'en sortir pour nous faire partager l'envoûtement de la magie des Danseurs, plus communément appelée Emprise. Comment ils allaient nous donner envie de créer des oeuvres d'art, et non pas seulement des artefacts puissants...

Bon bref, comment ils allaient s'y prendre pour réaliser un bon supplément. Déjà, ils auraient pu commencer par repenser à l'ordre des chapitres. En effet, moi, de base, j'imagine qu'un supplément, ça commence par expliciter un sujet plus avant que dans le livre de règles et ensuite qu'on va rentrer dans les détails. Eh bien ici, c'est l'inverse.

Au lieu de commencer par présenter l'Emprise et les quatre arts de l'Harmonie (respectivement traités en deuxième et troisième partie), le livre débute sur un melting pot d'informations sur les vestiges de la Flamboyance, les Sanctuaires, le Cryptogramme-Magicien...

Bon sang de bonsoir, pourquoi toujours faire compliqué dans Agone! Vous êtes prévenus: finissez par le début, c'est mieux! À part ça (et c'est le plus important après tout), l'Art de la Magie est un bon supplément. Tout simplement parce que les auteurs ont des choses à raconter, et des bigrement intéressantes en plus.

La Cyse, le Décorum, la Geste et l'Accord sont des aspects assez difficiles à jouer réellement en partie, mais si vous y arrivez, alors là c'est le pied à mon avis. Et puis l'Emprise est un concept si original! Ce supplément est réellement indispensable, dommage qu'il coûte 180 francs.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques