Contenu | Menu | Recherche

L'appel de tout lu

Fear and Loathing

.

Références

  • Gamme : Aberrant
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 1-56504-689-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret à couverture souple de 24 pages au format A5.

Description

Pour tout américain un peu au fait de sa culture la plus "beat", le personnage de Duke Rollo est en fait un remake de Raoul Duke, qui est le nom de plume de Hunter S. Thompson dans nombre de ses articles, le plus connu étant Fear and Loathing in Las Vegas, son gonzo-reportage sur le rêve américain à Las Vegas. Ce "reportage" a été adapté en film par Terry Gilliam sous le même titre (en VF : Las Vegas Parano). D'ailleurs, Hunter S. Thompson a écrit deux livres et plusieurs reportages dont le titre commençaient par "Fear and Loathing..." (Las Vegas, on the campaign trail '72, etc.), d'où le nom du supplément.

Fear and Loathing rassemble quatre reportages de Duke Rollo, écrits donc dans exactement le même style "dans-ta-face" gonzo de Hunter S. Thompson alias Raoul Duke. Chaque reportage décrit l'expérience du journaliste dans cette ville, une expérience à la première personne, déjantée, mélange des délires paranoïaques, drogués, alcooliques de l'auteur et des choses malsaines sur les novas ou les situations auxquelles il se frotte. Miami, Ibiza, Mexico, Addis-Abeba...

Sur Miami, Rollo nous emmène à la fois dans une orgie et sur les problèmes qu'il a pu connaître à l'aéroport, montrant une société américaine ayant sombré dans une décadence assez violente. Le tout avec un hommage en filigrane à l'article de Thompson The Kentucky Derby Is Decadent And Depraved. Addis Abeba n'est qu'une partie du sujet du deuxième article, le reste étant l'Afrique, continent dominé par les juntes de militaires rebelles assoiffés de pouvoir, devenus nouveau dictateur du mois en marchant sur le cadavre encore chaud de son prédecesseur. Paradoxalement, Addis Abeba, censée être une utopie, n'a rien à envier à un mélange Meilleur des Mondes-1984.

Dans le troisième article, Rollo explique que Mexico city est une ville relativement prospère, mais "culture-shocked" et dans une situation assez précaire de convergence d'intérêts. Enfin, Ibiza, ville de villégiature des novas est une espèce d'orgie permanente dégénérée dédiée à ces derniers mais hyper dangereuse pour les humains normaux, à commencer par les habitants et travailleurs de la ville. Le reportage sur Ibiza est d'ailleurs très proche de Fear & Loathing In Las Vegas, certifiant encore la parenté entre le Duke Rollo fictif et le Raoul Duke réel...

Le but de ces articles est de montrer que les novas ne sont pas adulés par tous et peuvent même causer une certaine lassitude ou dérision chez quelques esprits forts, tout cela créant un malaise profond dans la société.

Les illustrations sont elles aussi un hommage, car l'illustrateur a repris le style de Ralph Steadman, l'illustrateur qui accompagnait Thompson, depuis son premier gonzo-reportage The Kentucky Derby Is Decadent And Depraved jusqu'à la fin. Ce sont donc des caricatures à la plume fort particulière.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 juin 2010.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Hum particulièrment mauvais. Ce n'est pas parce qu'on vend un supplément à 30 FF qu'il faut se contenter de pisser dans un violon.

D'un autre côté, on pourrait trouver cela génial : une auto-critique d'un monde par ses auteurs lui même. Enfin bon, trois textes satyriques, ca vole pas loin. En plus il faut s'accrocher pour comprendre (personnellement j'ai décroché).

Dracolys  

Le pire supplément de la gamme Aberrant. Fear and Loathing donne sur une vingtaine de pages une vision particulièrement cynique et moqueuse du monde d'Aberrant, sans aucun nouvel élément pour le système. Parfaitement inutile pour faire jouer, sauf vous voulez donner le même ton à votre campagne (et encore!).

Shaman Chat  

Non, je ne cherche pas à remonter la note... Je mets un trois pour ce qu'est censé représenter l'ouvrage : un journaliste qui enquête sur le milieu des aberrants et quatre de ses articles qui sont exposés. On le sait quand on achète le supplément. C'est bien marqué au dos de la couverture.

Si je devais maintenant noter ce supplément en terme d'intérêt d'achat. Hum... Un 2 suffirait bien, oui. Parce que c'est vraiment un supplément à part. Un 1 si on devait le comparer à tout le reste en terme d'utilité pure de jeu. Cela dit, je le répète encore. Pour ce que l'ouvrage annonce, le prix du fascicule, c'est moyen. Le texte est honnête et correspond à celui d'un journaliste contestataire et engagé.

Cela dit, on a envie d'introduire Rolo (le journaliste) dans son univers de jeu. Il fait penser au personnage de Johnny Depp dans Las Vegas Parano.

Loris Gianadda  

C'est un excellent supplément.
Alors, bien sûr, pour un public français ignare, ce supplément peut sembler à chier et mal illustré.

Le supplément est une parfaite réussite au sens qu'il arrive à donner une ambiance des quatre villes décrites, différente à chaque fois et d'un point de vue humanocentriste, tout en étant un hommage parfait, au millimètre près, aux écrits du reporter le plus déjanté du siècle dernier.

Chapeau bas.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques