Contenu | Menu | Recherche

Pendant que vous bossez, nous on joue !

HSD La Souterraine

Références

Auteurs

Format de diffusion

Document de 187 pages au format pdf (915 ko).

Description

HSD La Souterraine est un jeu de rôle médiéval se déroulant sur Terre en 1204. Les joueurs incarnent des humains qui, connaissant l'existence des démons, des vampires et des loups garous, prennent part à la guerre contre ces derniers. Les joueurs incarnent donc des humains un peu particuliers qui, au fil de leurs aventures pourront affronter des vampires et des loups garous mais qui passeront beaucoup de temps à comprendre le monde qui les entoure.

HSD La Souterraine se veut un jeu d'ambiance, basé sur un univers particulier et inconnu des joueurs (au moins au début). Les scénarios mettent les joueurs au coeur d'une intrigue qui les dépasse mais dont ils aperçoivent les contours. Les actes des personnages peuvent influer sur la suite de la guerre entre démons. Car la particularité de HSD est de considérer les démons non pas comme des entités maléfiques mais comme une espèce à part entière contenant donc aussi bien des individus égoïstes, maléfiques et sanguinaires que des individus généreux, bénéfiques et pacifistes. HSD devrait plus ressembler à une quête de la vérité qu'à une suite de batailles (bien que celles-ci aient lieu).

L'époque pendant laquelle les joueurs évoluent est le début du 13ème siècle ou pour être plus précis, en 1204 après la quatrième croisade. En effet, la deuxième guerre démoniaque débute alors. Inconnue de l'Humanité, elle n'est pas moins sanglante et implacable. Elle oppose des milliers de démons rêvant de réduire les humains en esclavage à une poignée ayant juré de combattre jusqu'au bout leurs congénères. Cette guerre, connue de quelques humains seulement, sera alors nommée la Souterraine en raison du secret qui l'entoure.
1204 est une époque qui implique de multiples conséquences pour les joueurs. La quatrième croisade venant de se terminer par le pillage de Constantinople. Les croisés tout comme l'Inquisition sont particulièrement intolérants. Or, les joueurs possédant des capacités hors du commun peuvent tout à fait être accusés de sorcellerie et conduits sur un bûcher. Ainsi, les rares humains connaissant la guerre démoniaque devront se montrer prudents sur la manifestation de leur capacité.

La religion est prédominante à cette époque. Tout le monde croit en Dieu. Et tout ce qui semble surnaturel est soit l'oeuvre de Dieu soit du Diable. Fait étrange, si la population ou l'Inquisition doit se prononcer sur un phénomène surnaturel, il semble que le Diable soit le plus souvent évoqué. Ainsi les malheureux accusés sont rapidement conduits sur un bûcher pour purifier leur âme. Autre point sensible, un étranger est toujours mal vu et si un problème quelconque se produit en sa présence, il est fréquent qu'il soit accusé du mal. Un étranger ayant une autre religion que la population, une tête étrange, des habitudes curieuses ou une couleur de peau inadaptée est conduit directement à l'Inquisition s'il n'est pas tué avant.
1204 est ainsi une période forçant les joueurs à user de discrétion, de sagesse pour éviter une mort rapide et douloureuse. 1204 est également le début de la Souterraine. Cela permet aux joueurs de participer activement à celle-ci.

Dans HSD, les démons constituent une espèce à part entière, venant d'un plan différent. Si la plupart des démons sont amicaux, une minorité considère les humains comme des animaux qu'il faut réduire en esclavage. Dieu n'existe pas, tout comme les anges. La notion de Bien et de Mal dans HSD est purement subjective. L'alignement n'existe pas dans HSD. Le monde d'HSD est le nôtre, en 1204, auquel on ajoute quelques créatures (enfin, j'espère qu'elles n'existent pas) à savoir les fées, les démons, les vampires, les loups garous et les zombis.

A l'origine, sur un plan parallèle, 13 êtres apparurent subitement et à l'âge adulte. D'apparence humaine, ils étaient tous frappés d'une tare différente. L'un était aveugle, une autre paralysée, un troisième craignait l'argent et un autre encore était stérile. Mais, aussi curieux que cela puisse être, chacun développa des capacités surnaturelles (trois au total) dont l'une permettait de compenser la tare. Ces 13 êtres, nommés plus tard les Hauts Seigneurs Démons, étaient composés de 7 hommes et 6 femmes. Six couples se formèrent qui eurent des enfants, de nombreux enfants. Tous semblaient immortels. Mais leurs enfants avaient des formes aussi diverses qu'incompatibles allant du flan au serpent à deux têtes de 50 mètres de long. De fait, la reproduction entre leurs enfants, les Seigneurs Démons, n'était pas possible.
Un jour, l'un des Hauts Seigneurs Démons (HSD) ouvrit un portail menant sur un autre plan, le plan humain. Or, dans ce plan tous les démons pouvaient prendre une apparence humaine. Ainsi, les Seigneurs Démons pouvaient se reproduire. Les enfants des Seigneurs Démons furent appelés Démons Majeurs, leurs enfants Démons Médium et les enfants de ces derniers Démons Mineurs (comme les enfants des Démons Mineurs). Les démons constatèrent également qu'ils étaient invulnérables et disposaient de très nombreux pouvoirs. Ils décidèrent de rester et de vivre sur ce plan. Or ce plan comportait déjà une espèce intelligente même si elle en était encore à l'âge de pierre : l'espèce humaine. Les démons vivaient en harmonie avec eux, n'interférant pas avec leur évolution. Malgré tout, quelques démons se considéraient comme supérieurs aux humains et décidèrent de se partager entre eux la Terre. Mené par deux HSD (Marjus et Tirainaor, un couple), ce groupe de démons se développait en secret. Car tous craignaient la réaction du Conseil Démoniaque composé des 13 HSD. Et surtout, tous savaient qu'un HSD, Sirus n'accepterait pas cette idée de domination. Les démons esclavagistes se regroupaient prêts à agir. Sachant qu'une guerre serait inévitable, ils créèrent une armée d'hybrides : les vampires et les loups garous. En effet, les fées étaient apparues et leur pouvoir étaient stupéfiants. Protégeant les humains et s'entendant bien avec Sirus, elles constituaient un danger réel.
Sirus finit par découvrir la trahison de ce groupe de démons qu'il appela Amarcas (terme démoniaque très synonyme de fasciste). Il convoqua un Conseil Démoniaque sans les deux HSD à la tête des Amarcas et exigea une riposte des démons contre eux. Comme le Conseil ne voulait pas intervenir autrement que par la négociation, Sirus, aidé par quelques autres démons et les fées, attaqua les Amarcas. Le risque était réel. Le Conseil pouvait se retourner contre Sirus et les siens et les Amarcas étaient bien plus nombreux. Mais le Conseil accepta la guerre de Sirus et la plupart des Amarcas furent renvoyés dans leur plan d'origine. Les autres démons suivirent, laissant Sirus et les siens finir de chasser les Amarcas. Cette première guerre démoniaque fut appelée la Purge et se déroula bien avant l'écriture chez les humains. De fait, l'histoire réelle fut oubliée. Ou plus exactement sublimée. Les rares humains qui ont connaissance de la première guerre démoniaque en connaissent une version modifiée. Selon cette version, les démons, tous les démons, maintenaient les humains en esclavage. Ces derniers finirent par se rebeller et par chasser les démons, avec l'aide et la protection des fées.

Les religions, apparues bien plus tard, modifièrent encore cette version. Chacune possède sa propre histoire sur les démons et la Purge, plus ou moins proche de la réalité. Depuis la fin de la Purge, les Amarcas se cachent par peur de Sirus. Sirus et les siens continuent de pourchasser les Amarcs sans relâche. Aujourd'hui, en 1204, tout le monde (enfin, les quelques humains connaissant l'histoire véritable) s'accorde à dire qu'une nouvelle guerre entre démons est imminente.

La première fée fut le seul enfant né d'un accouplement entre un humain et une démone. La démone était une des filles de Valak, le meilleur ami de Sirus. Sirus élevait un humain qui lui avait été confié par une humaine à sa naissance. L'homme et la démone se croisèrent souvent et s'aimèrent. De cette union improbable, naquit une fille, possédant des pouvoirs comme sa mère et ayant vécu 5000 ans. Ce fut la première fée. Elle eut des enfants avec des humains. Si c'était une fille, elle devenait fée à son tour. Si c'était un garçon, il s'agissait d'un humain. Les fées étaient déjà très nombreuses au début de la Purge. Comme leur ancêtre Valak, elles aimaient les humains et les protégeaient. Souvent espiègles, inhumainement belles, les fées aiment plaire et les plaisirs du sexe. Elles ont la même anatomie qu'un humain normal. Leur puissance est équivalente à celle d'un démon majeur. Les Amarcas comprirent très vite le danger des fées en cas de guerre contre Sirus. Ils créent donc les vampires et les loups garous. Les vampires possèdent du sang de Tirainaor en eux tandis que les loups garous ont du sang de Marjus. Malheureusement pour les Amarcas, les hybrides ainsi créés n'avaient pas du tout la puissance des fées puisqu'ils étaient moins puissants qu'un démon mineur.

Les vampires et les garous se "reproduisent" en étreignant des humains, les faisant muter (et les tuant ainsi). Les hybrides ainsi créées héritent du lien unissant les hybrides aux Amarcas les empêchant de porter atteinte à ces derniers (et donc de se battre entre eux). Les hybrides sont mauvais, totalement asservis à leurs maîtres que sont les Amarcas. Les vampires se nourrissent du sang d'humains tandis que les loups garous en mangent la chair. Si théoriquement, ils sont immortels contrairement aux fées, leur espérance de vie est relativement courte, aucun n'ayant dépassé les 1000 ans. Ceci tient au fait qu'ils sont bien plus faibles que les démons et qu'ils craignent les armes humaines comme n'importe quel humain même s'ils sont plus résistants. Le fait que les fées et les démons bénéfiques les chassent à vue réduit encore plus leur durée de vie. Les vampires craignant la lumière du soleil et les loups garous étant considérablement affaiblis la journée, les hybrides ont créé les zombis. Créatures lentes et peu intelligente, les zombis ne souffrent cependant pas du soleil et de la fatigue. Ils constituent donc pour les hybrides une garde personnelle efficace contre les humains.

Et Dieu dans tout ça ?
Comme cela a déjà été dit, Dieu n'existe pas. Les différentes religions ayant un ou plusieurs dieux ont été créées par un démon nommé Atkerlop. Ce seigneur démon constata lors de la Purge que les humains croyant en lui, infligeaient des dommages aux Amarcas (qu'Atkerlop n'appréciait pas) et aux hybrides. Ces blessures supplémentaires étaient le résultat de la peur que ressentaient hybrides et démons de voir Atkerlop venir au secours des humains si ceux-ci croyaient trop en lui. Dès lors, afin de permettre aux humains de pouvoir combattre les Amarcas et les hybrides, Atkerlop créa différentes religions ce qui donnait en plus un sens à la vie des humains. Atkerlop n'avait pas participé à la Purge aux côtés de Sirus. Cependant, comme d'autres démons qui ne soutenaient pas les Amarcas, il était resté contre les ordres du Conseil Démoniaque lequel était trop occupé à ramener la majorité des démons dans leur plan d'origine pour s'occuper des quelques récalcitrants. Atkerlop se fit passer pour une entité (ou plusieurs) supérieure car il n'était pas spécialement porté sur sa glorification. Mais il n'avait pas prévu que les humains s'entretueraient au nom de leurs dieux prétendant que les croyances des autres étaient des abominations (alors qu'il s'agissait du même démon). Sirus pria Atkerlop de retourner dans le plan démoniaque lorsque les humains entamèrent les Croisades juste au dessus de chez lui. Seul Sirus et Valak savent qu'Atkerlop n'est plus sur le plan humain. Ainsi, la foi continue de faire trembler les démons et les hybrides. Cependant, comme Atkerlop était le seigneur démon le moins puissant, seuls les démons majeurs ou inférieurs ou les hybrides craignent la foi. De même, les démons ayant soutenu Sirus ne craignent pas la foi car ils savent qu'Atkerlop ne les attaquera pas étant alliés.

Que sont les joueurs ?
Les joueurs interprètent des humains ayant connaissance de l'existence réelle des hybrides et des démons sans connaître l'histoire réelle des démons. Ils combattent les hybrides régulièrement. Il existe plusieurs classes de personnages dans HSD. Les soldats de Dieu sont des hommes d'Eglise (quelque soit la religion du moment qu'elle possède au moins un dieu) qui sont entraînés au combat contre les hybrides. Très portés sur leur croyance, ils sont plutôt intolérants. Si leur foi est une force face aux hybrides et aux démons, elle peut aussi causer leur perte. Trop aveuglés par leur croyance et par le fait qu'ils sont le bras armé de Dieu, ils peuvent se lancer dans un combat perdu d'avance. Ils sont de plus assez intolérants et ont donc parfois des difficultés à admettre la différence dans leur propre camp. Les soldats sont membres des forces régulières d'une nation spécialisés dans la chasse aux hybrides. Ils peuvent user de leur autorité (ou plutôt de celle du roi qu'ils représentent) afin d'obtenir aide et logistique. Malheureusement, en dehors de leur contrée, cette autorité ne leur est d'aucune utilité et ils suivent les ordres de leur supérieur. Les chasseurs sont des humains tuant les hybrides contre de l'argent. Ceux qui survivent le doivent à un sixième sens leur permettant de prévoir les attaques adverses et donc de mieux se défendre. Ils sont indépendants et n'ont donc que peu de soutien mais agissent comme bon leur semble. Excellents défenseurs, ils constituent un appui non négligeable. Les chasseurs de reliques sont des aventuriers férus d'histoire en quête perpétuelle d'objets magiques et/ou sacrés. Seuls la plupart du temps, ils rejoignent parfois une troupe soit pour s'assurer une sécurité (le transport de reliques est une occupation dangereuse) soit pour monnayer leurs services. Entraînés à détecter pièges, mécanismes et objets cachés, ils ont aussi un don particulier pour tomber sur l'objet qu'ils cherchent. Rarement combattants, ils constituent d'excellents supports. Ils ont une bonne connaissance des histoires des reliques ce qui peut être un plus non négligeable. Les archivistes constituent l'élite humaine de la connaissance en matière d'hybrides et de démons. Assez âgés, ils possèdent une bibliothèque incroyable sur les phénomènes surnaturels et les créatures du Mal. Ils passent leur temps dans leurs livres. Leur connaissance est une arme précieuse pour n'importe quel stratège. Les archivistes ne sont absolument pas organisés entre eux même si en général ils connaissent les autres archivistes proches d'eux. Les libraires sont des archivistes mineurs mais organisés. Leur organisation, le Cercle, appuie Sirus dans sa guerre contre les Amarcas même si seuls quelques Libraires connaissent cette alliance. Le Cercle entraîne également les Choisis. Les Choisis sont de jeunes hommes et jeunes femmes choisis par Sirus pour combattre les hybrides. Il leur donne (à l'insu de leur plein gré !) un peu de son sang leur conférant ainsi des pouvoirs physiques. Les Choisis sont de bons combattants mais un peu trop fougueux. Les sorciers sont des humains ayant la capacité d'exploiter des pouvoirs plus facilement que les autres humains. Ils n'ont pas de philosophie particulière. En revanche, le bûcher n'étant jamais loin, ils se montrent discrets. Les fées mineures sont des humaines qui descendent d'une des deux fées qui furent déchues en tant qu'humaines. Bien qu'humaine, elles ont un potentiel génétique féerique et ont donc accès à une série de pouvoirs sans pour autant les maîtriser. Les joueurs font évoluer leurs personnages dans un monde en pleine guerre secrète. Tôt ou tard, ils y seront mêlés. La politique et l'intrigue sont des éléments très importants dans la guerre opposant Sirus et les Amarcas. Les batailles sont brèves mais intenses. HSD est avant tout un jeu d'ambiance même si l'action existe.

Le système de jeu est novateur et se base sur des d10. Il regroupe un système de combat complet ou simplifié afin de permettre aux MJ soucieux de ne pas trop s'encombrer d'aller plus vite. Les règles sont détaillées précisément dans le jeu et utilisent un système de personnages à niveau bien qu'un personnage niveau 1 (création) puisse rivaliser sans difficulté avec un personnage niveau 6.

Le livre de base contient à la fois le système de règle, l'équipement, l'histoire du monde et les créatures.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

  • Pernoel