Contenu | Menu | Recherche

N'est pas mort celui qui peut être l'objet d'un crowdfunding

Gothlied

Références

Auteurs

Format de diffusion

Gothlied est actuellement un google document. organisés en sections : mécanique de jeu, contexte, oposition, deux campagnes... Les mises à jour se font soit sur le fil de discusiont dédié sur le forum la cour d'Obéron (http://couroberon.com/Salon/index.php?board=64.0) sous le nom de départ du projet (Dietrich de Vérone), soit sur la page facebook qui lui est conssacrée (https://www.facebook.com/pages/Gothlied/271173556231034). Le document Google peut être obtenu en contactant l'auteur via facebook ou les forums Casus No, la cour d'Obéron ou Antonio Bay.

Description

Gothlied - La tragédie épique des chevaliers germaniques
Présentation

Gothlied est un retour aux sources des légendes, au chant épique et à la chanson de geste. En abandonnant les oripeaux du médiéval-fantastique, il s'attache à restituer les aspects que ce genre a tendance à occulter : le sens du merveilleux et la grandeur de héros épique dans sa dimension tragique.

Héros des Chants germaniques

Chevaliers, grands du royaume, belles dames, rois, saints, sorciers, êtres mythologiques, les personnages joueurs ont triomphé de tout. L'Empire romain s'est effondré sous leurs coups. Ils ont la richesse, le pouvoir et la puissance et sont des hommes comblés. Par nature, ils sont extraordinaires et aucun obstacle ne peut les arrêter : brigands et soldats sont à peine une péripétie et un dragon n'est qu'une épreuve. Pourtant, ils continuent à accomplir des exploits, mais c'est désormais en se mesurant à leurs pairs, car seul un autre héros est un défi à leur mesure. De la rencontre des ces personnalités hors du commun et passionnés naît l'affrontement épique et parfois l'amitié, et jamais ce conflit ne peut aboutir à une victoire sans partage. L'affrontement entre les héros n'a d'autres issues que la demi-victoire, la victoire douloureuse ou l'échec pathétique.

Jouer pour ressentir la noblesse de l'échec : la Tragédie

Les personnages ont l’amour, la richesse, la gloire le pouvoir, mais Gothlied propose des scénarios tragiques. En tant que héros, les personnages sont responsables d'une vaste cour royale où les conflits quotidiens peuvent se transformer en querelles fratricides.

Un scénario classique de Gothlied voit des amis, parents ou vassaux des PJ confrontés à un problème apparemment insignifiant, comme une jalousie, une ambition dévorante ou une fierté mal placée. Bientôt confrontés à d'autres héros, tout aussi passionnés et fiers qu'eux, les PJ sont placés face à des dilemmes s'ils veulent éviter qu'un problème insignifiant mais insoluble ne s’achève dans un bain de sang.

La mécanique de jeu

Les héros sont défini par 5 caractéristiques (notées de 1 à 10), un certain nombre de talent (non chiffrés) et des vertus (notées de 0 à 5). Si un héros doit tenter une épreuve, il lance deux dés et ajoute une caractéristique.

  • Un résultat inférieur à 10 est un échec.
  • Un résultat supérieur à 15 est une réussite héroïque, le héros réalise un exploit
  • un résultat supérieur à 20 est une réussite légendaire, le héros réalisant l'impossible.
  • Entre 10 et 14, c'est une réussite ordinaire, le héros atteint un résultat correct, sans plus.

Avoir le talent permet d'avoir automatiquement une réussite ordinaire (pour faire court), et les vertus permettent de se dépasser. L'opposition repose sur le même principe, sauf que les seuils ne sont plus 10 / 15 / 20 mais déterminés par le résultat de l'adversaire.

Réussite & vertu
Dans Gothlied, les personnages peuvent facilement éviter un échec à une épreuve, en ayant recours à leurs vertus : des principaux moraux. Le joueur dépense des points dans ces vertus afin d'augmenter le score obtenus ou pour relancer les dés, à condition de rattacher ces vertus à l'épreuve concernée : il n'est pas question de négocier une trêve en s'appuyant sur son courage. Il est possible de faire appels à plusieurs vertus ou plusieurs fois à la même vertu afin d'augmenter son résultat. D'une certaine manière, "les dés proposent un résultat, le joueur en dispose."

Exploit & narration
Quand un héros tente une action, il doit décrire la manière dont il procède. Cette description donne une "méthode". Cette méthode donne la caractéristique à utiliser et l'exploit correspondant (en cas de réussite héroïque).

Retrouver le sens du merveilleux

La description du monde est volontairement nébuleuse. Aucune date n'est donnée, ni aucun évènement précisé, même pas la chute de Rome, et les deux cartes du jeu se contredisent, car les légendes sont au-delà du temps et de l'espace.

Pour préserver la part de mystère et de merveilleux, la frontière entre le commun et le surnaturel n’est pas non plus tracée.

En revanche, la société, la vie quotidienne, la guerre et la navigation, tout ce qui fait partie de la vie pratique, est décrit de manière précise, ainsi que les forces en présences et l'opposition qu'elles peuvent apporter dans le cadre d'un scénario.

Cette fiche a été rédigée le 11 janvier 2014.  Dernière mise à jour le 22 janvier 2014.

Mots des auteurs

Aucun mot de l'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Commentaires

Aucun commentaire sur ce jeu pour le moment.